Economie Tout voir

Attractivité touristique des régions du Nord : Radisson Blu Al Hoceima joue une précieuse partition

Attractivité touristique des régions du Nord : Radisson Blu Al Hoceima joue une précieuse partition

 Le Radisson Blu Resort Al Hoceima améliore substantiellement l’offre touristique d'une partie du Nord du Maroc dont les atouts méritent d’être mieux connus.

 

Les récentes nouvelles liées à la fermeture des frontières donnent certes du fil à retordre à l’écosystème des professionnels du tourisme dont plusieurs misaient, à juste titre, sur l’arrivée massive des touristes étrangers à l’occasion des célébrations du nouvel an.

Force est d’admettre que l’heure n’est pas à la fête pour les hôteliers mais beaucoup de ces professionnels ont une capacité de résilience inébranlable leur permettant d’affronter des situations difficiles et surtout se projeter dans l’avenir. D’autant que la pandémie finira un jour et que pour l’heure il faut faire avec.

C’est dans ce contexte que le Radisson Blu Resort Al Hoceima, dirigé par Quentin Bourru (manager général), a accueilli récemment dans le cadre d’un voyage découverte, les membres du Moroccan Travel Management DMC Club ainsi que des représentants de la presse nationale et d’agences de voyages.

Le temps fort de l’événement a été le workshop qui a enregistré la participation des membres du Moroccan Travel Management DMC Club, des représentants d’agences de voyages et des officiels du secteur public.

La manifestation qui a permis d’identifier les pistes à investir afin d’accroître l'attractivité et la visibilité de la destination Al Hoceima aux yeux des touristes nationaux et internationaux, était l’occasion pour Quentin Bourru et ses équipes, d’expliquer entre autres, comment le Radisson Blu Resort Al Hoceima améliore substantiellement l’offre touristique de cette partie du Nord du Maroc dont les atouts méritent d’être mieux connus.

«Je suis devant vous pour promouvoir avant tout une destination qui offre un paysage et un littoral qui valent le détour», assure en substance le manager général français, qui jouit d’une solide expérience dans le domaine de l’hôtellerie. Le nouvel établissement fort de 432 chambres (supérieures, premium, suites junior) et de 142 appart’hôtels et dont la réalisation a nécessité un investissement d’1 milliard de DH, a été d’un grand apport pour l’offre touristique d’Al Hoceima.

L’avènement du nouveau Resort a permis à la Province d’atteindre la capacité totale de 3.500 lits (contre 2.100 auparavant). Ceci dit, il est rassurant pour l’avenir de cet établissement hôtelier de constater que la satisfaction du client est érigée en priorité par le top management, lequel accorde une grande importance au tourisme national. Sachant que pendant longtemps, celui-ci a été considéré à tort comme le parent pauvre du tourisme marocain.

Au final, la destination Al Hoceima réputée pour ses belles plages est également forte de plusieurs sites encore vierges et préservés de la pollution (parc national).

Cette  ville du Nord au relief qui ne laisse guère indifférent, offre un cadre idéal, entre autres pour les sports nautiques, les randonnées et l’écotourisme.

 

Momar Diao

Articles qui pourraient vous intéresser

Jeudi 20 Janvier 2022

Tourisme: Entêtement coupable

Mardi 18 Janvier 2022

Tourisme : Le Maroc lance un plan d’urgence d’un montant de 2 milliards de dirhams

Samedi 08 Janvier 2022

Location de voitures: Le département du transport favorable à l'intégration du secteur au contrat-programme signé avec le tourisme

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required