Economie Tout voir

Bank Al-Maghrib maintient le taux directeur à 1,5%

Bank Al-Maghrib maintient le taux directeur à 1,5%

Le Conseil de Bank Al-Maghrib a tenu le mardi 21 décembre sa dernière réunion trimestrielle au titre de l’année 2021.

Lors de cette session, il a analysé l’évolution de la conjoncture nationale et internationale ainsi que les projections macroéconomiques de la Banque à moyen terme. Il a noté à cet égard que l’activité économique a connu globalement une nette reprise cette année, favorisée par les avancées notables de la campagne de vaccination et le maintien des stimulus budgétaire et monétaire. Toutefois, les nouvelles vagues de la pandémie dans plusieurs pays partenaires et les restrictions que les autorités nationales ont été amenées à mettre en place renforcent les incertitudes qui entourent les perspectives économiques. Le Conseil a également pris note des dispositions de la Loi de Finances 2022.

Sur la base de l’ensemble de ces analyses, le Conseil a estimé que l’orientation de la politique monétaire reste largement accommodante, assurant les conditions de financement adéquates. Il a jugé en particulier que le niveau actuel du taux directeur demeure approprié et a décidé ainsi de le maintenir inchangé à 1,50%.

Au niveau national, les progrès en matière de vaccination, le maintien des stimulus budgétaire et monétaire et la très bonne campagne agricole vont faire enregistrer à l’économie un rebond de 6,7% cette année (contre 6,2% lors du dernier Conseil), avec des hausses de 18,8% de la valeur ajoutée agricole et de 5,3% de celle des activités non agricoles. Au cours des deux prochaines années, le rythme de l’activité restera largement tributaire de l’évolution de la situation sanitaire aux plans national et international et des restrictions que les autorités seraient amenées à mettre en place.

Les projections de Bank Al-Maghrib tablent, dans le scénario central, sur une consolidation de la croissance à 2,9% en 2022 et à 3,4% en 2023. La valeur ajoutée des activités non agricoles, poursuivrait son amélioration aux rythmes de 3,2% en 2022 et de 3,4% en 2023 et, sous l’hypothèse de récoltes céréalières moyennes de 75 MQx annuellement, celle du secteur agricole reculerait de 2,8% en 2022 et progresserait de 2% en 2023. Sur le marché du travail, les dernières données relatives au troisième trimestre 2021 font ressortir un net redressement avec une création de 642 mille postes et une entrée nette de 607 mille demandeurs d’emplois. Le taux d’activité a ainsi augmenté de 1,6 point de pourcentage à 45,1% et le taux de chômage a reculé de 0,9 point de pourcentage à 11,8%.

 

 

 

Articles qui pourraient vous intéresser

Mardi 04 Octobre 2022

Crédit bancaire : L'encours en progression de 5% à fin août 2022

Lundi 03 Octobre 2022

Nizar Baraka lance les travaux d’extension du port de Jebha au profit de 300 pêcheurs et de leur famille

Dimanche 02 Octobre 2022

Feuille de route du tourisme: Des chiffres et des lettres

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required