Economie Tout voir

Casablanca-Settat : Une région propice à l’investissement

Casablanca-Settat : Une région propice à l’investissement

La nouvelle vision de la région Casablanca-Settat conforte le Maroc dans sa position de réceptacle des investissements, plaidant pour la résilience, la durabilité et la compétitivité de ses territoires à l’échelle continentale et internationale.

Acteurs institutionnels et privés ont pris part au panel, «Invest in Morocco - Focus région Casablanca-Settat», organisé jeudi 20 octobre à Casablanca dans le cadre du Choiseul Africa Business Forum. Cet évènement panafricain dédié au développement des opportunités business sur le continent a réuni 600 décideurs venus de plus de 50 pays afin d’échanger autour de sujets clés pour l’Afrique tels que la santé, l’éducation, la cybersécurité, l’énergie, la ville de demain, etc. 

L’investissement étant un des axes majeurs de la relance socio-économique du Maroc, le panel a été l’occasion de présenter la nouvelle vision de la région Casablanca-Settat, en matière de développement socio-économique de ses territoires et de présenter les grandes opportunités qu’offre la région aux investisseurs internationaux et nationaux, qu’il s’agisse de grandes entreprises ou PME, dont les Marocains du monde.

A cette occasion, Abdellatif Maâzouz, président de région Casablanca-Settat, est revenu sur les principaux objectifs du Programme de développement régional de Casablanca-Settat 2022-2027 qui comprend 70 projets structurants validés pour près de 50 Mds de DH et ambitionne la création de 200.000 emplois. 

Ledit programme aspire selon Maâzouz à «améliorer l’attractivité économique et sociale de la ville, développer une mobilité régionale accessible et durable, accélérer la transition et l’inclusion numériques des territoires de la région, consolider le rôle de la «locomotive de l’économie nationale» de la RCS, assurer les ressources en eau et veiller à l’adoption et à la résilience environnementale, développer et promouvoir le «Casablanca hub international», développer le milieu rural et soutenir l’émergence d’une classe moyenne rurale, lever les freins au développement des TPME et de l’entrepreneuriat, appuyer l’autonomisation économique des femmes et ouvrir des opportunités d’insertion économique et sociale des jeunes». 

Pour sa part, Meryem Kabbadj, directrice Export de l’Agence marocaine de développement des investissements et des exportations (AMDIE), a souligné le rôle que joue ladite agence dans l’accompagnement des investisseurs. «Il y a une complémentarité très importante entre l’Agence marocaine de développement des investissements et des exportations qui est sous la tutelle du ministère de l’Investissement, de la Convergence et de l’Evaluation des politiques publiques, et les Centres régionaux d’investissement qui régissent au niveau régional. Nous sommes au service des investisseurs qu’ils soient nationaux ou étrangers pour les accompagner de bout en bout dans le processus d’installation et de la recherche d’opportunités d’investissement dans notre pays. Cela part de l’élaboration et de la préparation du business case jusqu’à l’implantation du projet au Maroc en passant par l’ensemble des étapes qui vont assister l’investisseur dans la recherche d’informations, la facilitation de l’accès aux différents administrations et la recherche du foncier ainsi que la compréhension des différents mécanismes d’appui de subventions qui sont disponibles. Il y a un vrai travail qui se fait de manière complémentaire avec l’ensemble des CRI des régions et bien évidemment le CRI de Casablanca avec qui nous sommes en étroite relation étant donné l’importance de la région de cette ville dans le tissu économique national». 

Et de poursuivre : «Nous sommes au service de la promotion et du développement des différentes opportunités qu’offrent nos régions chacune avec ses atouts, ses forces et la disponibilité de ses ressources. Nous partons à la recherche d’investisseurs qui vont venir profiter de l’ensemble des avantages compétitifs du Maroc et qui en font une terre propice à l’investissement. Le Maroc offre des ressources humaines représentées par une jeunesse hautement qualifiée, nous avons développé des infrastructures aux standards internationaux qui contribuent largement au renforcement de notre compétitivité, nous avons misé sous la clairvoyance de SM le Roi Mohammed VI sur les investissements dans le domaine des énergies renouvelables et ceci contribue au développement de notre performance quand on voit les défis auxquels fait face le secteur industriel». 

Convaincu que l’accompagnement des investisseurs repose avant tout sur une réforme de l’administration, Salmane Belayachi, DG du Centre régional d’investissement de Casablanca-Settat, a insisté sur le fait que celle-ci devrait être «moderne et digitalisée; orientée résultats, solutions et surtout performance; et axée clients pour être le plus proche de l’investisseur et parler son langage; et enfin une administration qui accompagne de bout en bout. Nous estimons que nous avons une mission importante de transformer l’écosystème administratif car c’est cet accompagnement qui permet de regagner la confiance de l’investisseur». 

Et d’ajouter : «Nous sommes conscients que ce n’est qu’en mesurant la performance des investissements que nous avons l’opportunité de nous améliorer. Nous sommes au niveau de Casablanca-Settat porteurs du projet de la digitalisation de tous les CRI du Maroc, ce qui nous permettrait en l'occurrence le suivi de la performance, le télé-traitement des défaillances, le suivi des projets ayant reçu un avis favorable, et ce pour voir notamment si lesdits projets ont effectivement été réalisés sur le terrain, etc.».

 

M.B.

 

Articles qui pourraient vous intéresser

Vendredi 27 Janvier 2023

Maroc : Tout ce qu’il faut savoir sur les primes à l’investissement

Mercredi 25 Janvier 2023

La région Casablanca-Settat vise plus de 5 millions de touristes nationaux et étrangers à l’horizon

Mardi 24 Janvier 2023

Conventions d'investissement : Le Maroc lié à 26 pays africains

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required