Economie Tout voir

CGEM – CESE : Un pacte pour le développement socio-économique du Maroc

CGEM – CESE : Un pacte pour le développement socio-économique du Maroc

Un partenariat significatif a été scellé par la signature d’une convention entre le Conseil économique, social et environnemental (CESE) représenté par son président Ahmed Reda Chami, et la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM) portée par son président Chakib Alj.

Ce partenariat intervient à un moment crucial où toutes les parties prenantes du Royaume doivent unir leurs réflexions pour identifier les leviers nécessaires à l'impulsion d'une nouvelle croissance économique et à la création d'emplois de qualité. Il ambitionne particulièrement d’intégrer les perspectives du secteur privé dans l'élaboration de recommandations opérationnelles visant à accélérer l'investissement et à saisir les opportunités d'ici 2030.

«Cette convention entre dans la politique d’ouverture du Conseil vers toutes les forces vives du pays. Elle est importante pour nous parce que cela nous permettra de nouer une relation forte avec la CGEM. D’abord, pour l’édition et la réflexion sur des sujets que nous traitons en saisine ou en autosaisine. Impliquer le privé qui est important dans les auditions, mais aussi dans des sujets qu’ils peuvent nous proposer en autosaisine que nous pourrons traiter au sein du Conseil», a déclaré Ahmed Réda Chami.

Cette entente concrétise la détermination et l'engagement du CESE et de la CGEM à unir leurs forces dans le but de favoriser la réflexion et le dialogue sur les questions cruciales du développement socioéconomique du pays. 

«Nous traitons des sujets très importants tels que la durabilité, l’intégration de l’informel, la législation du travail, le développement du capital humain et la digitalisation, le développement des régions, ou encore la promotion de la participation économique de la femme. Nous avons juste après la signature de la convention commencé à travailler sur des sujets en atelier concernant l’économie circulaire, et sur comment gérer les déchets industriels», a affirmé Chakib Alj.

La première action concrétisant cet accord a donc été la tenue d’un atelier citoyen axé sur le thème "Pour une économie circulaire des équipements électriques et électroniques : du déchet à la ressource", auquel ont participé plusieurs contributeurs des deux institutions. Cette thématique, initiée par le CESE, fera l'objet d'un avis officiel publié par le Conseil.

Articles qui pourraient vous intéresser

Jeudi 18 Avril 2024

Le Forum économique Maroc-France se tient à Rabat le 26 avril

Lundi 01 Avril 2024

Développement socio-économique : Le CESE et la CGEM joignent leurs forces

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required