Economie Tout voir

Eau potable : Trois solutions primées au 6ème concours féminin de Microsoft

Eau potable : Trois solutions primées au 6ème concours féminin de Microsoft

Le programme «DigiGirlz» de Microsoft, lancé dans plusieurs pays pour l’éducation scientifique des filles, vient de primer trois solutions sur l’eau au Maroc. Les lauréats sont des ressortissantes d’Errachidia, Safi et Rabat. 

L’ambassade des États-Unis d’Amérique et l’association Anwal pour le développement durable viennent de dévoiler les vainqueurs du programme «DigiGirlz» 2023, initié par le géant américain des technologies Microsoft, et axé cette année sur la préservation de l’eau. Ainsi, pour cette 6ème édition du concours, la première place est attribuée à la solution scientifique et écologique «Advanced Watering», présentée par des jeunes filles d’Errachidia.

Son but est de promouvoir une agriculture écoresponsable, à travers un robot connecté à une application qui optimise l’irrigation en contrôlant la quantité d’eau utilisée. La seconde solution primée est portée par des jeunes filles de Salé. Dénommée Wastewater, elle propose un système de traitement des eaux usées, qui permet de limiter la consommation d’eau dans les laveries de voitures.                                                                                       

A la troisième place, le jury de DigiGirlz a retenu la solution présentée par des écolières de Rabat. Il s’agit notamment d’un pommeau de douche intelligent intégrant des technologies avancées pour la préservation de l’eau.                                                                                

Ces différentes solutions, qui seront accompagnées vers la concrétisation par Microsoft, visent à contribuer à la préservation des ressources en eau dans le Royaume, touché de plein fouet par le stress hydrique. En effet, avec un ratio de 500 m3 d’eau potable/habitant/an, le Maroc mise fortement sur la préservation des ressources en eau et le développement des eaux non conventionnelles. Et dans ce combat, toutes les bonnes idées sont les bienvenues, surtout dans les villes les plus touchées. A Salé, par exemple, les autorités ont lancé le programme de renforcement et de sécurisation de l’approvisionnement en eau potable, l’année dernière.

L’ONEE a ainsi lancé les travaux qui permettront d’augmenter la capacité des installations existantes, notamment des flux du barrage Sidi Mohamed Ben Abdellah, qui devront passer de 104.000 m³ par jour actuellement à 256.000 m³ par jour. Evalué à 126 millions de DH, ce programme bénéficiera à 982.000 personnes, dont 28.748 femmes, jusqu’en 2035.

Articles qui pourraient vous intéresser

Vendredi 28 Juin 2024

Bilan de Tebboune : Eau secours !

Mardi 25 Juin 2024

Irrigation/Dessalement de l'eau de mer : Le Maroc, pionnier dans les partenariats public-privé, selon Sadiki

Jeudi 30 Mai 2024

Holmarcom lance un centre de formation spécialisé en IA

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required