Economie Tout voir

Eau potable : L’ONEE mobilise 2,5 Mds de DH pour un important projet d’alimentation de Marrakech

Eau potable : L’ONEE mobilise 2,5 Mds de DH pour un important projet d’alimentation de Marrakech

Dans le cadre du renforcement et de la sécurisation de l’alimentation en eau potable de la ville de Marrakech et des villes et localités voisines, l’Office National de l’Electricité et de l’Eau Potable (ONEE) a procédé le 27 mars 2022 à la mise en service d’un important projet d’adduction d’eau potable à partir du barrage Al Massira. 

Ce grand projet s’inscrit dans le cadre du Programme National pour l’Approvisionnement en Eau Potable et l’Irrigation 2020-2027 (PNAEPI), signé devant le Roi Mohammed VI le 13 janvier 2020.

D’un coût global de 2,5 milliards de DH, financé avec la participation de la Banque africaine de développement (BAD), ce projet aura des retombées positives sur la ville de Marrakech et sa région à travers la satisfaction de la demande en eau potable d’une population de plus de 2,7 millions d’habitants.

Ce projet permettra de produire 216 000 m3 par jour d’eau potable et a consisté, principalement, en la réalisation d’une prise d’eau brute par perforation du corps du barrage Al Massira, d’une station de débourbage, d’une station de traitement, de trois stations de pompage d’une puissance cumulée de 27 MVA et de sept réservoirs d’une capacité totale de 93 000 m3.

En outre, une adduction d’environ 125 km de diamètre variant entre 1.300 et 2.000 mm a été mise en place. Le projet comprend également la réalisation d’un poste de transformation 225/22 KV de puissance 40 MVA et des lignes électriques THT/MT sur environ 28 Km.

La prise d’eau réalisée par perforation du barrage Al Massira constitue une véritable prouesse technique et une première du genre à l’échelle du continent africain et parmi les rares opérations de perforation de barrage à l’échelle mondiale.

Cette opération devra être dupliquée au niveau d’autres barrages au Maroc.

Ce grand projet permettra de sécuriser l’alimentation en eau potable à l’horizon 2040 de la ville de Marrakech et des villes et localités avoisinantes (Skhour Rehamna,Ben Guerir, Sidi Bou Othmane, Tamensourt et populations rurales sur l’axe Skhour Rehamna-Marrakech).

Il contribuera également à l’amélioration des conditions de vie des populations et à accompagner le développement socio-économique de la région.

Articles qui pourraient vous intéresser

Lundi 23 Mai 2022

« Bled El Fen » : Sidi Ali promeut la beauté et diversité du patrimoine marocain

Samedi 21 Mai 2022

L’ONEE explore de nouvelles possibilités de financement avec la Suisse

Vendredi 13 Mai 2022

Réserves en eau : Légère amélioration mais toujours un déficit par rapport à 2021

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required