Economie Tout voir

Al Haouz : «AMEAL adopte une approche globale et spécifique pour soutenir la création d'emplois dans ces régions»

Al Haouz : «AMEAL adopte une approche globale et spécifique pour soutenir la création d'emplois dans ces régions»

Dans cet entretien, Nabil Jadri, directeur exécutif de l’IECD, revient sur les principaux axes du projet AMEAL.

 

Propos recueillis par M. Ait Ouaanna

Finances News Hebdo : Concrètement, comment Ameal compte promouvoir l’entrepreneuriat dans les régions sinistrées et soutenir la création d’emplois ?

Nabil Jadri : Pour promouvoir l'entrepreneuriat dans les régions touchées par le séisme et soutenir la création d'emplois, le projet Ameal a défini des objectifs clairs et spécifiques en lien avec sa mission globale de relance post-séisme. Ce projet cible directement 660 femmes et hommes, dont 60% de femmes. De plus, 1.010 personnes bénéficieront indirectement du projet, y compris les familles des bénéficiaires et les communautés locales touchées par le séisme. L'approche de comptabilisation des bénéficiaires dans le volet entrepreneuriat est basée sur les activités plutôt que sur les individus, permettant ainsi de suivre le progrès des participants à travers différentes étapes de leur parcours entrepreneurial. Le projet vise des résultats tangibles, tels qu’initier certaines personnes à l'entrepreneuriat et leur permettre de s’intégrer dans le programme de formation, ainsi que d’accompagner des entrepreneurs subventionnés pour qu’ils puissent relancer leurs activités avec succès.

Le projet encourage l'innovation sociale et le développement de l'économie sociale et solidaire en facilitant la création de coopératives et d'entreprises sociales. Ces structures économiques alternatives contribuent à renforcer les liens communautaires, à réduire les inégalités sociales et à promouvoir un développement économique plus équitable et durable. En résumé, le projet Ameal adopte une approche globale et spécifique pour promouvoir l'entrepreneuriat, soutenir la création d'emplois dans les régions sinistrées, avec des indicateurs de résultats clairs pour mesurer l'impact des diverses actions entreprises.

 

F.N.H. : Ameal accorde une place particulière au développement de l’éducation préscolaire dans ces régions. Quelles sont les actions prévues dans ce sens ?

N.J. : Ameal accorde une grande importance à la restauration de l'éducation préscolaire dans les régions touchées par le séisme. Pour atteindre cet objectif, le projet prévoit plusieurs actions clés. Tout d'abord, il vise à réhabiliter et à équiper les infrastructures préscolaires endommagées par le séisme, en veillant à ce qu'elles répondent aux normes de sécurité et de qualité requises. Le projet propose des programmes de formation et de renforcement des capacités pour les éducateurs préscolaires, afin de garantir la qualité des services éducatifs dispensés aux enfants.

Ces programmes abordent des thématiques telles que la pédagogie préscolaire, le développement de l'enfant, la gestion de classe et le soutien psychosocial. Enfin, Ameal s'engage à assurer un suivi et une évaluation réguliers des actions entreprises dans le domaine de l'éducation préscolaire, afin d'ajuster les interventions en fonction des besoins et des résultats obtenus. Cela garantit une approche adaptée et efficace pour assurer la continuité éducative et le bien-être des enfants dans les régions sinistrées. 

 

 

 

Articles qui pourraient vous intéresser

Lundi 24 Juin 2024

Secteur public : Le Maroc bénéficie d'un financement de 600 millions de dollars de la Banque mondiale

Lundi 24 Juin 2024

Royal Air Maroc : Inauguration du premier vol reliant Abuja à Casablanca

Samedi 22 Juin 2024

Mawazine 2024 : Kylie Minogue envoûte la foule à l’OLM Souissi

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required