Economie Tout voir

IFC et Al Amana Microfinance soutiennent les microentreprises marocaines

IFC et Al Amana Microfinance soutiennent les microentreprises marocaines

La Société financière internationale (IFC) et Al Amana Microfinance poursuivent leur partenariat avec le lancement d’un nouveau programme pour améliorer l’accès au financement pour les microentreprises dans le pays, en particulier celles dirigées par des femmes, soutenir l’activité économique, la création d’emplois, et la relance post-Covid-19.

La pandémie a touché de plein fouet les microentreprises marocaines, les mettant dans une situation difficile pour maintenir leurs activités. L’accès au financement demeure une problématique récurrente au Maroc qui pèse notamment sur les femmes, et encore davantage sur celles vivant en zones rurales.

En vertu de l’accord signé vendredi 8 juillet 2022, IFC accordera un financement de 8 millions de dollars à Al Amana Microfinance, qui lui permettra de renforcer son impact et couvrir davantage de microentrepreneurs et d’entreprises informelles, avec au moins la moitié du prêt qui sera destinée à soutenir les femmes et les entreprises détenues par des femmes.

«IFC est pour nous un partenaire de confiance dans les moments difficiles», a déclaré Youssef Bencheqroun, Directeur général d’Al Amana Microfinance. «De nombreuses microentreprises au Maroc ont été confrontées à d’immenses difficultés durant la pandémie et ont dû réduire la voilure ou cesser temporairement leurs activités. Ce nouveau financement nous permettra de répondre aux besoins de nos clients afin qu’ils puissent redémarrer leurs activités et retrouver leur niveau d’avant-pandémie», a-t-il ajouté.

«Notre soutien à Al Amana Microfinance permettra d’améliorer l’accès au financement pour de nombreuses microentreprises, y compris celles dirigées par les femmes, et de poursuivre leurs activités», a, pour sa part, déclaré Cheick-Oumar Sylla, Directeur régional d’IFC pour l’Afrique du Nord. 

Et de poursuivre : «Grâce à ce financement, IFC réaffirme ainsi sa confiance dans les organisations de microfinance pour continuer de soutenir les microentreprises les plus mal desservies, qui font face à une conjoncture économique difficile et à la pandémie».

Le financement d’IFC pour Al Amana s’inscrit dans le cadre de son Programme «Base of the Pyrami », lancé en 2021 pour encourager les prestataires de services financiers à faciliter l’accès au financement aux microentreprises confrontées à la crise. Ce programme est une extension de l’initiative Fast Track Covid-19 Facility d’IFC.

Al Amana Microfinance et IFC sont partenaires depuis 2006 grâce à un programme d’assistance technique qui a évalué sa préparation institutionnelle pour une transformation en cas de réforme de la réglementation au Maroc. IFC a fourni un appui financier à Al Amana en 2007 et 2018, avec une assistance technique pour aider l'institution à renforcer sa gestion des risques, soutenir sa transformation numérique et élever sa gouvernance et ses pratiques environnementales et sociales aux meilleures normes internationales.

Articles qui pourraient vous intéresser

Mercredi 09 Novembre 2022

La BEI et l’ONCF signent un contrat de financement de 200 millions d’euros

Mardi 01 Novembre 2022

Banques participatives : Les financements augmentent de près de 25% à fin septembre

Jeudi 20 Octobre 2022

Financement des PME : Coup d’envoi du Trade and Competitiveness Programme

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required