Economie Tout voir

Inflation : L'Italie envisage une taxe sur les banques

Inflation : L'Italie envisage une taxe sur les banques

L'Italie prévoit de mettre en place une nouvelle taxe de "solidarité" qui serait prélevée auprès des banques afin de financer des mesures d'aides aux familles impactées par la hausse des prix, selon les médias locaux.

"Les banques ont enregistré des hausses de leurs chiffres d'affaires ces derniers mois, du fait du relèvement des taux d'intérêt décidé par la Banque centrale européenne (BCE) afin d'enrayer l'inflation", a affirmé jeudi le ministre de l'Economie, Giancarlo Giorgetti. Cette taxe devrait s'inscrire dans un ensemble de mesures qui sera débattu par le gouvernement le 1er mai, selon l'agence de presse ANSA.

D'après des données de l'association bancaire nationale communiquées la semaine dernière, le taux d'intérêt moyen des prêts bancaires s'est établi à 3,81% en mars, soit son plus haut niveau depuis juin 2014. Pour les entreprises, le taux d'emprunt était en moyenne de 3,9%, un pic depuis janvier 2012.

Rome prévoit d'approuver au moins 3,4 milliards d'euros de baisses d'impôts afin de dynamiser le marché de l'emploi et soutenir le pouvoir d'achat des ménages. La présidente du Conseil des ministres, Giorgia Meloni, se réunira avec les syndicats afin de leur présenter les mesures, a indiqué son cabinet dans un communiqué.

Le gouvernement cherche des moyens de financer ses mesures d'aides, après avoir progressivement mis fin à la politique expansionniste déployée face à l'impact économique de la crise sanitaire du COVID. L'autre préoccupation majeure est la relance de la natalité.

En déclin démographique, l'Italie prévoit, d'ailleurs, une série de mesures fiscales et sociales pour relancer sa natalité, a annoncé le ministre de l'économie.

L'Exécutif examinera toutes les interventions possibles en faveur des familles, a fait savoir le responsable, notant que la stratégie globale du gouvernement en matière de natalité n'entend pas se limiter à des incitations fiscales, mais vise également à soutenir les familles avec un large éventail d'outils".

Selon le dernier bilan démographique dressé par l’Institut national de la statistique (Istat) publié récemment, la natalité en Italie a atteint un nouveau record historique. Le nombre de nouveau-nés (393.000 en 2022) est, en effet, passé pour la première fois depuis l’Unité de l’Italie (1861) sous le seuil de 400.000 naissances.

Articles qui pourraient vous intéresser

Mardi 21 Mai 2024

Maroc : L’inflation à 0,2% en avril sur un an

Mercredi 15 Mai 2024

AYAM IMMO : Nouvelle édition lancée par le Groupe BCP

Lundi 13 Mai 2024

Banques : Le besoin de liquidité à 118,2 Mds de DH en avril

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required