Economie Tout voir

Le 3è Forum des zones industrielles, du 8 au 10 juin à Tanger

Le 3è Forum des zones industrielles, du 8 au 10 juin à Tanger

La ville de Tanger abritera, du 8 au 10 juin prochain, la 3è édition du Forum des zones industrielles et leur rôle dans l'attractivité des investissements et le développement des exportations.

Cette édition, qui se tiendra sous le Haut Patronage de SM le Roi Mohammed VI, est initiée par l’Organisation arabe du développement industriel, de normalisation et des mines (OADIM), relevant de la Ligue des Etats arabes et siégeant à Rabat, en partenariat avec le ministère de l’Industrie et du commerce, la Chambre de commerce, d’industrie et des services de la région Tanger-Tétouan-Al Hoceima (CCIS-TTA), l’Agence marocaine de développement des investissements et des exportations (AMDIE), de Tanger Med Zones et du Centre islamique pour le développement du commerce (CIDC).

L'OADIM a souligné, dans un communiqué, que ce Forum, placé sous le thème "l'importance des zones industrielles dans le développement national à la lumière des changements économiques mondiaux", sera marqué par l'organisation de rencontres B2B avec la participation d'hommes d'affaires et d'investisseurs, afin de renforcer les opportunités d'investissement dans les pays arabes.

Le DG de l'OADIM, Adil Sakr, a tenu à exprimer sa reconnaissance et sa gratitude au Royaume du Maroc, Roi, gouvernement et peuple, pour le soutien qu'il apporte à l'Organisation, lui permettant ainsi de mener à bien les missions qui lui sont confiées.

Sakr, cité dans le communiqué, a indiqué que le Forum de Tanger attire davantage l'attention des décideurs des pays arabes, d'industriels, d'hommes d'affaires, d'investisseurs et d'universitaires, en particulier après le succès de ses deux premières éditions, notant que chaque édition est placée sous un thème qui traite d'un sujet d'actualité sur le plan régional et international.

Cette édition, a-t-il poursuivi, se tiendra dans un contexte marqué par la pandémie de la Covid-19, qui a entraîné des perturbations importantes dans tous les domaines, estimant que la continuité de l'activité industrielle locale est le principal garant de la sécurité des chaînes d'approvisionnement en biens et produits de consommation.

Il a, à cet égard, souligné l'importance de développer l'industrialisation de l'économie arabe, à travers la mise en place de services et d'infrastructures nécessaires, mettant en avant le rôle que jouent les zones industrielles dans la réponse aux besoins des pays en biens et produits industriels, vu qu'elles constituent l'un des mécanismes qui contribuent à favoriser un développement industriel global et durable, à travers la promotion des opportunités de développement des exportations industrielles et le renforcement de leur compétitivité sur les marchés.

Ce forum vise à mettre en avant la réalité et les perspectives des zones industrielles et leur défi à la lumière des évolutions économiques et internationales, ainsi que leur rôle dans l'attractivité du capital, la promotion des investissements dans les zones industrielles, afin de soutenir la fabrication de minerais locaux, leur intégration dans les chaines d’approvisionnement pour les industries clés, la création de nouvelles opportunités d'emplois et l'augmentation des exportations.

Il ambitionne également de renforcer le rôle des zones industrielles à l'ère de l'économie numérique et des applications de la quatrième révolution industrielle, promouvoir la nouvelle génération de ces zones à la lumière des enjeux actuels, mettre en avant l'importance des zones industrielles durables dans l'appui du commerce interarabe et d'intégrer l'industrie nationale dans les chaînes de valeur régionales et internationales.

Articles qui pourraient vous intéresser

Samedi 02 Juillet 2022

Cinéma: "Annato" de Fatima Boubekdi remporte le Grand Prix du chef de l'Etat au Festival ''Les Téranga'' à Dakar

Samedi 02 Juillet 2022

Sahara: Séminaire sur la dévolution des compétences législatives dans les régions autonomes

Vendredi 01 Juillet 2022

Baccalauréat 2022: Le taux de réussite a atteint 66,28%

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required