Economie Tout voir

Les Marocains et le sport : Ce que révèle le questionnaire du CESE

Les Marocains et le sport : Ce que révèle le questionnaire du CESE

Plus de la moitié des Marocains affirment pratiquer du sport régulièrement, selon les résultats d'un questionnaire lancé par le Conseil économique, social et environnemental (CESE) dans le cadre de l’élaboration de son avis sur l’économie du sport.

"Par rapport à la relation au sport des Marocain(e) s, les résultats du questionnaire font ressortir que plus de la moitié des répondants le pratiquent régulièrement, et environ 12% témoignent même participer aux compétitions sportives", indique le CESE.

En revanche, 30% du total des répondants affirment pratiquer rarement le sport, ressort-il des résultats de ce questionnaire lancé par le CESE, du 4 au 27 mars 2022, à travers sa plateforme de participation citoyenne “Ouchariko”.

En parallèle, l’athlétisme ressort à 64% comme l’un des sports que les politiques publiques devraient cibler, selon les répondants au questionnaire, suivi par le football à hauteur de 60% et par le basketball à 43%.

En revanche, seuls 21% et 8% des répondants considèrent que les sports équestres et le golf respectivement sont des sports à cibler par les politiques.

Quant aux raisons qui empêchent les Marocain(e)s d’assister à davantage de spectacles sportifs, les réponses des participants au questionnaire ont opté à 65,5% pour les problèmes de sécurité dans les stades, indique le CESE.

En outre, plus de la moitié des répondants ont estimé que le niveau de jeu sportif au Maroc est parmi les raisons qui empêcheraient les Marocain(e)s d’assister aux spectacles sportifs.

Le Conseil note que 31% de l’ensemble des répondants estiment par ailleurs que le manque d’intérêt dans le sport est l’une des raisons qui empêcheraient les Marocain(e)s d’assister au sport.

S’agissant des terrains de proximité, la moitié des répondants affirment n’être pas du tout satisfait par rapport à l’accès à ces terrains, tandis que seuls 9% témoignent en être satisfaits.

Enfin, 54% des répondants estiment que la détection des talents devrait être faite à partir de l’école contre 20% au niveau des terrains de proximité et seulement 10% au niveau des clubs.

Le nombre de personnes qui ont interagi avec le sujet est de 69.397 dont 887 participants au questionnaire, fait savoir le CESE, ajoutant que les résultats de cette consultation vont être pris en compte au niveau de l’avis "pour une économie du sport au Maroc" en cours d’adoption par le CESE.

Articles qui pourraient vous intéresser

Mercredi 10 Aout 2022

Saison estivale : Attention aux noyades !

Mardi 09 Aout 2022

Le ministère de la Santé annonce la fin de la deuxième vague Omicron au Maroc

Lundi 08 Aout 2022

DARI COUSPATE s’implante en Europe

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required