Economie Tout voir

Assurances : Le Comité de coordination et de surveillance des risques systémiques fait le point sur le secteur

Assurances : Le Comité de coordination et de surveillance des risques systémiques fait le point sur le secteur

Le secteur des assurances a continué à démontrer sa résilience et à se développer, en dépit d'une conjoncture macroéconomique difficile, selon le Comité de Coordination et de Surveillance des Risques Systémiques (CCSRS), réuni mardi au siège de Bank Al-Maghrib (BAM).

 

Sur le plan technique, les primes émises ont augmenté de 1,4%, pour atteindre 47,4 milliards de dirhams (MMDH), grâce à la dynamique de la branche non-vie qui a réalisé une croissance de 7,1% au moment où l’activité vie a baissé de 5,2% en lien notamment avec la hausse de l’inflation, indique BAM dans un communiqué sur cette 18ème réunion du CCSRS.

Sur le plan financier, le portefeuille des placements du secteur s’est apprécié de 3,3% pour s’établir à 229,6 MMDH, précise le communiqué, notant que les plus-values latentes ont, pour leur part, profité de la reprise du marché boursier et ont augmenté de 30,6% pour atteindre 19,6 milliards de dirhams.

S’agissant du résultat net, il s’est apprécié de 9,1% en glissement annuel. En termes de solvabilité, le secteur continue de dégager une marge moyenne largement au-dessus du minimum réglementaire sous le référentiel prudentiel actuel.

Le Comité de Coordination et de Surveillance des Risques Systémiques, composé des représentants de Bank Al-Maghrib, de l’Autorité Marocaine du Marché des Capitaux (AMMC), de l’Autorité de Contrôle des Assurances et de la Prévoyance Sociale (ACAPS) et de la Direction du Trésor et des Finances Extérieures (DTFE), a fait le point sur l’état d’avancement de la feuille de route de stabilité financière couvrant la période 2022-2024.

Le Comité, qui a analysé la cartographie des risques systémiques et passé en revue la synthèse des travaux de son sous-comité mensuel, a également fait le point sur les actions en cours visant à renforcer encore davantage la conformité et l’efficacité du dispositif national de lutte contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme et a appelé à poursuivre les efforts en perspective des prochaines évaluations mutuelles du le Groupe d'Action Financière du Moyen-Orient et de l'Afrique du Nord (GAFIMOAN).

Articles qui pourraient vous intéresser

Samedi 02 Mars 2024

Ligue des Champions : Le Wydad Casablanca éliminé malgré sa victoire face à l’ASEC Mimosas

Samedi 02 Mars 2024

Alerte Météo: Le ministère de l'Équipement appelle à la vigilance sur les routes

Samedi 02 Mars 2024

Fortes rafales de vent ce dimanche au Maroc

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required