Economie Tout voir

Rabat : Le Maroc et la BAD signent trois accords de financement de plus de 2,9 Mds de DH

Rabat : Le Maroc et la BAD signent trois accords de financement de plus de 2,9 Mds de DH

Le Maroc et la Banque Africaine de Développement (BAD) ont signé, mardi à Rabat, trois accords de financement de plus de 2,9 milliards de dirhams (MMDH) sur l'accès inclusif aux infrastructures de Santé, l'appui à la généralisation de la couverture sociale et l'assistance d'urgence pour le séisme d'Al Haouz.

Ces trois accords ont été signés entre le ministre délégué auprès de la ministre de l'Économie et des Finances, chargé du Budget, Faouzi Lekjaa, et le représentant résident de la BAD au Maroc, Achraf Tarsim, en présence du ministre de l'Inclusion économique, de la Petite entreprise, de l'Emploi et des Compétences, Younes Sekkouri, et du ministre de la Santé et de la Protection sociale, Khalid Ait Taleb.

Le premier accord d'un montant de 120 millions d'euros (environ 1,3 Md de DH), est destiné au financement du Programme d’appui à l’accès inclusif aux infrastructures de santé (PAAIIS), dont le but est de contribuer à l'amélioration de l’accès à des services de santé de qualité.

Le deuxième accord, quant à lui, concerne le financement du Programme d’appui à la généralisation de la couverture sociale pour une meilleure employabilité (PAGSC-II) d'un montant de 149 M€ (environ 1,6 Md de DH).

Ce programme vise à contribuer à l’accélération des réformes du système de la protection sociale au Maroc, pour une meilleure intégration du secteur informel, la création d’opportunités d’emplois, et le renforcement de l’inclusion sociale.

S'agissant du troisième accord, il est destiné au financement de l’assistance d’urgence pour le tremblement de terre d’Al Haouz d’un montant de 1 million de dollars (environ 10,35 millions de dirhams).

A cette occasion, Lekjaa s'est félicité de la qualité des relations de coopération entre le Maroc et la BAD, saluant l'appui "précieux et constant" de cette institution au Royaume, notamment en matière de mise en œuvre des réformes structurelles dans différents domaines.

Pour sa part, Tarsim a souligné que ces accords, qui permettent à la BAD d'acter sa solidarité avec le Maroc, serviront notamment à financer deux opérations liées l'une à l'autre, à savoir l'élargissement de la couverture sociale et le développement des infrastructures de santé.

"Ces initiatives, ces actions et ces projets ne sont que le reflet de la relation historique et forte que le Royaume du Maroc et la BAD entretiennent depuis plus d'un demi-siècle. Un partenariat exemplaire sur le continent et qui a de beaux jours devant lui", a-t-il dit.

A son tour, Ait Taleb a mis en exergue l'importance des accords signés en matière d'appui aux réformes menées par le Maroc, notamment en ce qui concerne le renforcement de la résilience du système de santé et la mise à niveau des infrastructures sanitaires.

De son côté, Sekkouri a mis en avant l'importance de ce partenariat avec la BAD, notant qu'il couronne les acquis du Maroc dans plusieurs domaines, notamment en matière d'amélioration de l'employabilité.

Articles qui pourraient vous intéresser

Lundi 26 Fevrier 2024

La France se rapproche de la reconnaissance de la marocanité du Sahara

Lundi 26 Fevrier 2024

Maroc : Rafales de vent et chutes de neige du lundi au mardi dans plusieurs provinces

Samedi 24 Fevrier 2024

Tourisme: Le Maroc à la conquête du marché indien

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required