Economie Tout voir

Maroc-Chine : Examen des moyens de renforcer les relations commerciales

Maroc-Chine : Examen des moyens de renforcer les relations commerciales

Le renforcement des relations commerciales entre le Maroc et la Chine a été au centre des entretiens, tenus vendredi à Rabat, entre le ministre de l’Industrie et du Commerce, Ryad Mezzour et le ministre chinois du Commerce, Wang Wentao.

S'inscrivant dans le cadre de la consolidation et de la promotion des liens économiques entre le Royaume du Maroc et la République Populaire de Chine, cette réunion met en évidence l'importance stratégique que les deux pays accordent à leur collaboration bilatérale.

A cette occasion, Mezzour a souligné que la coopération entre les deux pays qui se veut riche, diversifiée et fructueuse, connait une dynamique importante marquée par le lancement de plusieurs nouveaux projets multisectoriels, notamment dans les domaines de l’industrie et des infrastructures.

Dans ce sillage, il a relevé que les échanges commerciaux entre les deux pays ont augmenté de plus de 50%, positionnant la Chine comme 3ème partenaire commercial du Royaume et son premier partenaire en Asie, avec un volume global des échanges de 7,6 milliards de dollars en 2022.

De même, les investissements chinois au Maroc qui ont capitalisé, en 2022, un montant de plus de 56 millions de dollars, portent principalement sur les secteurs de l’industrie, des grands travaux, du transport, de l’immobilier, de l’énergie et des mines, avec une part de 52% pour l’industrie, a-t-il poursuivi.

Dans la perspective d'exploiter les potentialités offertes, le ministre a indiqué que "l'action future devra s’inscrire davantage dans une démarche innovante, coordonnée, plus efficace et plus percutante pour traduire dans les faits les objectifs du partenariat stratégique bilatéral scellé entre les deux pays en 2016".

A cet égard, il a mis en exergue les opportunités importantes que les deux économies offrent en matière de mise en synergie, citant dans ce sillage le grand potentiel de la Zone de libre-échange continentale africaine qui permettrait de développer les exportations marocaines et chinoises vers des marchés nouveaux et prometteurs en Afrique.

Ainsi, le ministre a appelé au renforcement des échanges et de la coopération entre les instances des deux pays en vue d’exploiter pleinement le potentiel du partenariat stratégique pour l’atteinte des objectifs communs.

De son côté, Wang a souligné que le Maroc et la Chine possèdent des atouts de développement complémentaires, ouvrant la voie à un renforcement de leur coopération bilatérale, ajoutant que le Maroc est devenu une destination privilégiée pour les entreprises chinoises.

"Ces entreprises chinoises sont en mesure d'apporter une valeur ajoutée significative au développement économique du Maroc en se conformant aux réglementations locales et en exploitant leurs propres atouts technologiques et de développement", a-t-il affirmé.

En outre, Wang a réitéré son engagement à promouvoir les relations de coopération entre les deux pays, mettant en avant les opportunités mutuelles de développement économique et commercial ainsi que la force motrice que représente le Maroc pour le développement des entreprises chinoises.

Articles qui pourraient vous intéresser

Vendredi 12 Avril 2024

USA : La fermeture du port de Baltimore aurait causé la perte de près de 8.000 emplois

Mercredi 10 Avril 2024

Sanchez : «Nous entretenons une excellente coopération avec le Maroc»

Mercredi 03 Avril 2024

Commerce extérieur : Baisse des indices des valeurs unitaires au T4-2023

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required