Economie Tout voir

Azian Business Forum 2024 : Une dynamique d’innovation et de croissance industrielle à Casablanca

Azian Business Forum 2024 : Une dynamique d’innovation et de croissance industrielle à Casablanca

La 3ème édition de l’Azian Business Forum s’est tenue jeudi 23 mai 2024 à Casablanca. Cet événement, qui a réuni des acteurs clés de l’industrie, des représentants gouvernementaux et des experts économiques, s'est déroulé sous le thème «Écosystème d’entreprises industrielles, locomotive de croissance et catalyseur de compétitivité» a été une plateforme de discussions stratégiques et d’initiatives économiques ambitieuses.

 

Le forum a mis en lumière l'importance cruciale des entreprises industrielles dans l’économie marocaine et a exploré les moyens de renforcer leur rôle dans les chaînes de valeur globales.

MohamMed Fikrat, président de l’Association de la zone industrielle Ain Sebaâ- Hay Mohmmadi (AZIAN), a rappelé que cette association, créée en 2016, s’efforce de rendre la zone industrielle Aïn Sebaâ - Hay Mohammadi plus compétitive et créatrice de valeurs. Le forum de cette année, le troisième organisé par l’association, s’est concentré sur l'importance des écosystèmes d'entreprises comme leviers de croissance et catalyseurs de compétitivité. Fikrat a insisté sur la nécessité de créer des opportunités de mise en contact entre les différentes entreprises pour favoriser la collaboration et l'innovation.

«Nous sommes conscients que l’intelligence collective, la synergie entre les différentes entreprises ne peuvent être qu’apporteuses de valeur ajoutée et de plus de croissance et encourageront l’investissement au profil du développement socio-économique de notre pays», a déclaré le président de l’AZIAN.

Dans son discours d'ouverture, Ryad Mezzour, ministre de l'Industrie et du Commerce, a souligné le rôle central des entreprises industrielles dans la création de valeur, l'innovation et la croissance économique. «Les entreprises industrielles ne sont pas des entités isolées, mais des maillons essentiels de chaînes complètes d'action, d'échange et de collaboration» a-t-il déclaré. Il a également mis en avant l'importance des infrastructures industrielles pour stimuler le développement économique et social, attirer les investissements et encourager les exportations.

Le ministre a rappelé les initiatives gouvernementales telles que la Stratégie industrielle nationale et le Plan d'accélération industrielle, qui ont permis de développer des infrastructures de qualité répondant aux normes internationales. Ces initiatives ont transformé la région de Casablanca-Settat en une destination prisée pour les investisseurs, grâce à ses zones industrielles modernisées.

Le forum a également mis en avant l’importance des associations industrielles dans l’adaptation des politiques sectorielles et la collaboration entre les différentes entreprises et les associations qui est essentielle pour la mise en œuvre efficace des stratégies industrielles.

Pour sa part, Younes Sekkouri, ministre de l'Inclusion économique, de la Petite entreprise, de l'Emploi et des Compétences, a mis en évidence l'importance de l'industrie non seulement comme force de production, mais aussi comme composante stratégique pour relever les défis économiques. Il a appelé à une reconnaissance des particularités propres à chaque secteur industriel et à l'élaboration de politiques robustes pour favoriser la croissance économique et la création d'emplois.

Evoquant la restructuration et la modernisation de la zone industrielle d’Ain Sebaâ, Abdellatif Maâzouz, président du Conseil régional de Casablanca-Settat, considère cette zone comme un hub industriel en expansion. Il emploie près de 40.000 travailleurs, et représente un exemple concret des efforts du Maroc pour améliorer la compétitivité de son industrie. Il a mis en avant les investissements régionaux visant à améliorer les infrastructures et à attirer davantage d'investissements, tant nationaux qu'internationaux.

Le développement d'un nouveau programme de zones industrielles commerciales en partenariat avec le Conseil régional de Casablanca-Settat témoigne de l'engagement continu de la région à soutenir l'économie industrielle. Ce programme s'inscrit dans le plan de développement régional et met en avant l'expertise marocaine en matière d'aménagement et de gestion des infrastructures industrielles.

Présent au forum, Chakib Alj, président de la CGEM, s’est réjoui des efforts accomplis par les opérateurs marocains en matière d’intégration dans le domaine industriel en général et particulièrement dans celui de l’automobile.

«Aujourd’hui, j’assiste à l’événement de l’AZIAN, une zone industrielle de plus d’un siècle et qui continue à se développer grâce à son écosystème et à la vision des opérateurs marocains. Maintenant, nous avons l’exemple de l’écosystème de l’automobile qui a fait ses preuves. Nous avons commencé à des niveaux très bas d’intégration, et aujourd’hui nous sommes à plus de 60%. Nous avons l’ambition dans les très prochaines années à aller à 80% de l’intégration» a-t-il affirmé. Et d’ajouter qu’une attention particulière devrait être accordée à trois niveaux importants pour atteindre cet objectif et être plus compétitif, à savoir le développement du capital humain, la décarbonation de l’industrie et la préférence nationale tant dans le choix des produits de consommation «Made in Morocco» qu’au niveau de l’accessibilité des PME marocaines aux marchés étatiques.

Articles qui pourraient vous intéresser

Dimanche 16 Juin 2024

UM4.0 : Pour un enseignement supérieur axé sur l’avenir

Samedi 15 Juin 2024

Dessalement de l'eau de mer: Une réponse stratégique à la crise hydrique structurelle

Vendredi 14 Juin 2024

Botola Pro: Le Raja Casablanca couronné Champion du Maroc

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required