Economie Tout voir

Rotterdam : Le Maroc prend part au Sommet mondial de l'hydrogène

Rotterdam : Le Maroc prend part au Sommet mondial de l'hydrogène

Une délégation marocaine a pris part aux travaux du Sommet mondial de l’hydrogène, tenu du 9 au 11 mai à Rotterdam (Pays-Bas), pour mettre en lumière les atouts du Maroc dans ce secteur.

La participation marocaine à cette manifestation d’ampleur, qui a vu la participation des plus grands acteurs mondiaux dans le domaine de l’énergie, de l’industrie, de la recherche et de la finance, a permis de mettre l’accent sur le rôle majeur que joue le Maroc dans cette nouvelle économie, à travers plusieurs exposés, ainsi que diverses réunions avec des responsables néerlandais, indique un communiqué du Cluster Green H2 Maroc.

La délégation marocaine comprenait Tarek Hamane, DG de l’Agence marocaine pour l'énergie durable (Masen), Mohammed Yahya Zniber, président du Cluster Green H2 Maroc, Nouhaila Nabil, directrice en charge des systèmes de production de l’hydrogène vert à l'Institut de recherche en énergie solaire et énergies nouvelles (IRESEN), Amine El Karam, directeur de la police portuaire et de la réglementation à l’Agence nationale des ports (ANP) et Ali Zerouali, directeur exécutif chargé du pôle international à Masen.

Lors d’une table ronde dédiée au Maroc, Hamane a présenté la politique des énergies renouvelables dans le Royaume et des développements qu’elle va induire.

Zniber a, quant à lui, mis en relief les opportunités notamment en matière de fabrication de composantes destinées aux différents équipements intervenant dans cette chaîne de valeur (électrolyseurs, stations de dessalement, transport, stockage) mais aussi l’ouverture vers la chimie verte, grâce à l’ammoniac et le méthanol qui est à la base de nombreux dérivés chimiques.

Pour sa part, Nouhaila Nabil a passé en revue les efforts du Maroc dans le domaine de la recherche et développement, notamment à travers les différentes plateformes pilotes en cours d’élaboration entre l’OCP, l’UM6P et l’IRESEN dans le domaine des énergies renouvelables, de l’hydrogène et de l’ammoniac.

Par ailleurs, la délégation marocaine a eu différentes réunions notamment avec le maire de Rotterdam, Ahmed Aboutaleb et le président du Port de cette ville ainsi qu’avec le directeur général néerlandais de l’Energie et les responsables de l’Agence néerlandaise de l’entreprise (RVO).

Cet événement majeur a pour objectifs de montrer le rôle joué par les gouvernements pour contribuer au développement de l’économie de l’hydrogène, les derniers développements dans la production des électrolyseurs et les opportunités de leurs mises à l’échelle, ainsi que les projets de décarbonation des secteurs de l’industrie lourde.

Des dizaines de conférences et tables rondes ont passé en revue les différents projets à l’échelle mondiale, leur stade de développement actuel, les avancées technologiques en cours ainsi que le rôle crucial que joueront l’infrastructure notamment portuaire, de transport et de stockage.

Articles qui pourraient vous intéresser

Mardi 09 Avril 2024

Affaire Hit Radio: Momo condamné à 4 mois de prison ferme

Mardi 09 Avril 2024

La digitalisation : Une solution clef pour attirer les touristes vers les régions moins urbanisées du Maroc

Lundi 08 Avril 2024

Guelmim-Oued Noun : Le MIC apporte une contribution de 200 MDH pour la réalisation de zones industrielles dans la région

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required