Economie Tout voir

Réouverture des frontières : Quelles seront les conditions d’accès au territoire marocain ?

Réouverture des frontières : Quelles seront les conditions d’accès au territoire marocain ?

Après une nette amélioration de la situation épidémiologique, le Maroc rouvre (enfin) ses frontières.
Pour l'heure, les conditions d’accès restent à communiquer.
Les voyageurs appréhendent toutefois des conditions drastiques pour accéder au territoire national, avec notamment une éventuelle quarantaine.

Le gouvernement marocain a décidé, hier jeudi, de rouvrir à compter du 7 février prochain l’espace aérien aux vols au départ et à destination du pays, après une fermeture qui a duré plus de deux mois.

«L’ouverture des frontières est annoncée. Heureux que finalement nous ayons été écoutés. Depuis plusieurs semaines, la situation épidémiologique le justifiait. Pourquoi le 7 février ? Je ne sais pas. Mais ce qui est important, c’est que la décision est là», a écrit Jaâfar Heikel, professeur d'épidémiologie et spécialiste des maladies infectieuses, dans un post sur les réseaux sociaux.

Pour accompagner la mise en œuvre de cette décision, une commission technique se penche actuellement sur l’examen des mesures à adopter au niveau des postes frontières et les conditions requises pour les voyageurs, qui seront annoncées ultérieurement.

Pour l’heure, les conditions d’entrée et de sortie restent inconnues. Beaucoup de voyageurs et Marocains résidant à l'étranger qui souhaitent regagner le pays, appréhendent des conditions drastiques pour accéder au territoire national et font part de leur inquiétude sur les réseaux sociaux, notamment au cas où une quarantaine serait imposée.

«Les conditions d’accès pourraient être : schéma vaccinal à deux doses et un test PCR négatif ou un schéma vaccinal à trois doses ou une infection de moins de 4 mois et un test PCR négatif», estime J. Heikel qui insiste sur la surveillance, le dépistage régulier, le traitement et le cas échéant un réajustement de la stratégie.

«Ce qui est important, c’est l’ouverture des frontières. Ce qui est important, c’est d’éviter des conditions draconiennes à l’entrée/sortie. Ce qui est important, c’est que les politiques apprennent de cette crise. Refondre le système de santé et booster le socioéconomique», alerte le professeur.

En attendant, la RAM a annoncé, ce vendredi, la reprise de ses vols réguliers internationaux sur l'ensemble du réseau de la compagnie à partir du 7 février.

 

Par K.A

 

 

 

 

Articles qui pourraient vous intéresser

Samedi 21 Mai 2022

La jeunesse marocaine s’exprime sur l’actuel gouvernement - 2ème partie

Samedi 21 Mai 2022

Championnat du monde de boxe féminin : Khadija Mardi offre au Maroc l’argent, une première !

Samedi 21 Mai 2022

Coupe de la CAF: La RS Berkane décroche son deuxième sacre continental aux dépens d'Orlando Pirates

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required