Inscrivez-vous à notre newsletter


× sous menu de laquotidienne actualités marocaines

Résultats annuels : Maroc Telecom amortit la sanction de l’ANRT

Lundi 17 Fevrier 2020 Par Laquotidienne

 

Maroc Telecom a constitué une provision dans ses comptes au 31 décembre 2019 à hauteur de 3,3 milliards de dirhams, suite à la décision du Comité de gestion de l’ANRT.

 

La base clients du Groupe progresse de 11,1% en 2019, pour atteindre 67,5 millions de clients, en lien avec la croissance des parcs Mobile et Fixe au Maroc (+5,2% et +3,5% respectivement) ainsi qu’à l’élargissement du périmètre du Groupe avec l’intégration de Tigo Tchad depuis le 1er juillet 2019.

Sur l’ensemble de l’année 2019, le groupe Maroc Telecom réalise un chiffre d’affaires de 36,5 Mds de DH, en hausse de 1,3% (+0,9% à base comparable).

Cette performance reflète à la fois la poursuite de la croissance des activités au Maroc et la résilience des activités à l’International face à une pression concurrentielle et réglementaire accrue, indique l’opérateur dans un communiqué.

Sur le seul quatrième trimestre, le chiffre d’affaires du Groupe affiche une hausse de 3,5% (+1,0% à base comparable), grâce à la hausse toujours soutenue de la Data Mobile au Maroc et dans les filiales.

À fin 2019, le résultat opérationnel (EBITA) ajusté du groupe Maroc Telecom s’élève à 11,5 Mds de DH, en hausse de 4,3% à base comparable, due essentiellement à la progression de l’EBITDA.

Le taux de marge d’EBITA ajusté s’améliore de 0,9 pt (+1,0 pt à base comparable) pour atteindre 31,6%.

Le Résultat Net ajusté part du Groupe affiche une hausse de 1,0% à base comparable à 6,03 Mds de DH.

 

Décision de l’ANRT

La décision du Comité de gestion de l’ANRT du 17 janvier 2020, relative aux pratiques anticoncurrentielles sur le marché du fixe et des accès à internet fixe à haut débit, a été notifiée à Maroc Telecom le 27 Janvier 2020.

Cette décision exécutoire porte sur une sanction pécuniaire de 3,3 milliards de dirhams et des injonctions relatives aux aspects techniques et tarifaires du dégroupage.

Compte tenu du caractère récent, complexe et exceptionnel de la décision reçue, le dossier est toujours en cours d’analyse par Maroc Telecom.

Comme prévu par la loi, Maroc Telecom se réserve également la possibilité de former un recours auprès de la cour d’appel dans un délai de 30 jours à compter de la notification de la décision.

Dans ce contexte, Maroc Telecom a constitué une provision dans ses comptes au 31 décembre 2019 à hauteur de 3,3 milliards de dirhams.

Le Conseil de Surveillance de Maroc Telecom proposera à l’Assemblée Générale des actionnaires du 21 avril 2020, la distribution d’un dividende de 5,54 dirhams par action, représentant un montant global de 4,9 milliards de dirhams.

Ce dividende serait mis en paiement à partir du 2 juin 2020.

Pour Abdeslam Ahizoune, président du Directoire de Maroc Telecom, «hors impact de l’amende de l’ANRT, le groupe Maroc Telecom améliore ses performances et affiche des résultats en croissance, au-dessus de ses objectifs annuels.  Il confirme la pertinence de sa stratégie basée sur des réseaux toujours plus performants et une offre de services adaptés aux attentes du marché tant domestique que celui des filiales».

«Maroc Telecom poursuivra en 2020 ses efforts d’investissement et la digitalisation de ses services pour améliorer le parcours client et l’efficacité opérationnelle de son organisation», conclut-il.

 

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required
Maroc Telecom
Partage RéSEAUX SOCIAUX