Economie Tout voir

Santé : Le Maroc franchit un cap

Santé : Le Maroc franchit un cap

Depuis le 1er décembre, les Ramedistes ont basculé dans l’assurance maladie obligatoire. Il s’agit d’une étape majeure dans le processus de généralisation de la protection sociale au profit de tous les Marocains à l’horizon 2025.

Ce chantier royal, qui veut faire de la santé publique un système non seulement intégré et cohérent, mais également plus égalitaire, devrait permettre de donner un meilleur accès aux soins aux citoyens, particulièrement aux populations les plus démunies. 

Il n’a suffi que d’un peu plus de deux ans pour voir ce chantier prendre forme, avec notamment la mise en place d’instruments ô combien nécessaires pour une population qui aspire à la dignité, à l’équité et à la justice sociales. 

Cette réforme constitue, ainsi, un levier d’un État social et responsable, qui est en train de poser les socles nécessaires à l’édification d’un système de santé publique plus efficient et plus efficace. 

Avec la généralisation de la protection sociale, le Maroc reste aujourd’hui un modèle pour le continent africain, disposé à partager son expérience et son expertise dans le cadre de la coopération sud-sud.

Le Maroc a certes réalisé un grand pas en avant avec cette révolution sanitaire, mais il est impératif d’encadrer et de mieux huiler les interactions entre les acteurs de l’écosystème de santé et les citoyens. D’autant que l’inclusion de citoyens supplémentaires dans l’AMO a pour conséquence une forte demande en soins, y compris en hospitalisations, en médicaments et en dispositifs médicaux.  

Au-delà, il faut également une efficacité maximale des composantes du système de la santé et éradiquer les disparités territoriales en matière de soins. Cela passera, entre autres, par la valorisation des ressources humaines, mais aussi la mise à niveau de l’offre sanitaire, avec un meilleur accès aux services médicaux sur les différentes régions du Royaume.

Bref, l’ambition du Maroc est claire : à travers cette révolution sociale, il s’agit, comme l’a dit le Souverain, de préserver «la dignité des citoyens en améliorant concrètement leurs conditions de vie et en leur assurant plus particulièrement un accès équitable aux services sanitaires et sociaux». Un défi social et économique majeur qu’il est déterminé à réussir.

 

 

 

 

Articles qui pourraient vous intéresser

Jeudi 02 Fevrier 2023

Ligue 1: L’international marocain Ibrahim Salah rejoint le Stade Rennais

Mercredi 01 Fevrier 2023

Arrivée au Maroc de Pedro Sanchez

Mercredi 01 Fevrier 2023

ONEE: Mise en service du nouveau poste de transformation électrique « Boujdour II »

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required