Inscrivez-vous à notre newsletter


× sous menu de laquotidienne actualités marocaines

Service de livraison: «Le secteur connait une véritable mutation»

Service de livraison: «Le secteur connait une véritable mutation»

Mardi 15 Juin 2021 Par Laquotidienne

Une approche plus digitalisée prend de plus en plus place dans le service de livraison au Maroc.

La loi sur la signature électronique va jouer un rôle d’accélérateur en faveur du secteur.

Entretien avec Jérémie Dahan, co-Directeur général de «votrecolis.ma», spécialiste du service en livraison.

 

Propos recueillis par B. Chaou

 

Finances News Hebdo : Comment évolue aujourd’hui le secteur de la livraison au Maroc ?

Jérémie Dahan : Le secteur de la livraison connait actuellement une véritable mutation. Nous voyons de nouveaux acteurs venir rebattre les cartes de ce marché, avec une nouvelle approche qui repose de plus en plus sur le digital. Cette évolution est portée par les nouvelles attentes et exigences du marché.

 

F.N.H. : Comment la crise de la Covid-19 a-t-elle influencé le service de livraison ? 

J. D. : La crise a joué un rôle d’accélérateur d’un mouvement qui avait déjà démarré quelques mois auparavant dans le Royaume. De plus en plus de Marocains ont eu une certaine réticence à se déplacer dans les commerces. Evidemment, les limitations de flux de personnes dans les lieux publics ont joué également un rôle dans l’émergence de ces nouveaux comportements. Mais ce que l’on a noté, c’est que même après les levées de ces restrictions sanitaires, les tendances comportementales liées à la livraison sont restées.

 

F.N.H. : Pensez-vous que la hausse du service de livraison est une tendance  plutôt liée  à l'émergence du e-commerce ?

J. D. : Il est clair que l’émergence du e-commerce a joué un rôle clé dans la hausse du service de livraison, et surtout dans des secteurs comme celui du retail (vente en détail) ou de la grande distribution, qui ont vu émerger au sein de leurs activités de nouveaux besoins ainsi que de nouvelles attentes.

 

F.N.H. : Qu’est-ce qui vous a poussé à lancer  votrecolis. ma ? 

J. D. : C’est avant tout en écoutant les attentes de nos futurs clients qu’est né votrecolis.ma. Nous avons rencontré les acteurs majeurs du monde de la grande distribution et du retail qui nous ont remonté plusieurs challenges auxquels ils étaient confrontés, et notamment la gestion de l’immédiateté des demandes client. J’ai parfaitement en tête une conversation avec un patron de master franchise dans l’habillement qui me disait : «Nos clients conçoivent mal le fait d’avoir un bon parcours sur le site e-commerce, mais que la livraison soit effectuée 48h après». A la suite de ces échanges, nous étions convaincus que l’expérience de livraison devenait aussi importante que l’expérience d’achat. Et dans ce domaine, il fallait repenser l’approche. C’est ainsi que nous avons eu l’idée de créer votrecolis.ma

 

F.N.H. : Par quoi se distingue votre projet et vos offres ?

J. D. : Votrecolis.ma est le petit frère de votrechauffeur.ma (startup leader dans le domaine des véhicules de tourisme avec chauffeur, fondée par Ismael Belkhayat et Jawad Ziyat rejoints par Youssef Chraibi, Khalid Chami et Eddy Toledano). Nous avons énormément de synergie dans l’approche entre les deux structures : une digitalisation des processus qui offre à chacun des acteurs de la livraison une traçabilité et une optimisation des délais, des équipes irréprochables et un pilotage personnalisé pour nos clients. Nous transmettons à nos collaborateurs l’importance de leur rôle; ils sont parfois l’unique contact entre la marque et le client final. Notre approche et notre culture digitale nous permettent de cerner les attentes des marchands et de proposer de véritables solutions adaptées sur-mesure.

 

F.N.H. : Quelles sont les problématiques auxquelles sont confrontées les entreprises spécialisées en services de livraison ? 

J. D. : Je ne parlerais pas de problématique, mais plutôt de challenge à relever. Le paiement en ligne en est un. Nous avons connu une certaine appréhension concernant ce mode de paiement jusqu’au printemps 2020, mais la Covid-19 a joué, concernant ce sujet, un rôle d’accélérateur, et l’on sent un sensible changement comportemental à ce niveau. Néanmoins, la culture du cash et du paiement à la livraison res

 

F.N.H. : Quel est le segment de partenaires que vous visez  : les TPE, les particuliers ou les grandes structures ?  

J. D. : Nous accompagnons aussi bien de grandes structures que des TPE. Le marché du e-commerce est très dynamique au Maroc et les attentes quant au service de livraison sont fortes. Aujourd’hui, notre approche est exclusivement B2B, mais les nouveaux projets innovants sur lesquels nous sommes en train de travailler vont permettre aux particuliers également de bénéficier de nos services.

 

F.N.H. : Pensez-vous que l’adoption de la loi sur la signature électronique aura des retombées positives sur le secteur de la livraison au Maroc ?

J. D. : Il est certain que l’adoption de la loi va jouer un rôle d’accélérateur sur le secteur de la livraison, et d’une manière plus générale dans notre vie quotidienne. Et nous sommes convaincus que cette formidable évolution va permettre au Maroc de rentrer dans une nouvelle ère. 

 

 

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required
Économie Actualités Maroc Actualité Économique Entreprise
Partage RéSEAUX SOCIAUX