Economie Tout voir

Stress hydrique : Le wali de Casablanca prend des mesures drastiques

Stress hydrique : Le wali de Casablanca prend des mesures drastiques

Le wali de Casablanca, Mohamed Mhidia, a pris une série de mesures strictes afin de rationaliser la consommation d'eau en raison du déficit des ressources hydriques résultant de plusieurs années de sécheresse dans la préfecture de Casablanca. 

L'objectif de ces mesures est d'assurer un approvisionnement en eau potable optimal pour les habitants de Casablanca dans des conditions normales.

La circulaire limite désormais l'utilisation de l'eau potable pour le lavage des voitures : les professionnels devront suspendre leurs activités les lundis, mardis et mercredis de chaque semaine. Également concernés, les hammams devront arrêter leurs activités pendant les mêmes jours.

De plus, l'interdiction s'étend à la plantation de gazon, que ce soit par les administrations ou les particuliers; et les entreprises de jardinage et les pépinières sont tenues de se conformer à cette mesure sous peine de sanctions.

Toutes les activités d'arrosage des espaces verts et des terrains de sport, que ce soit avec de l'eau potable ou de l'eau de puits, sont dorénavant interdites.

Le wali encourage également la prise de mesures rigoureuses pour lutter contre les opérations illégales d'extraction ou de pompage d'eau de puits, de sources et de réseaux. 

Enfin, la circulaire souligne la nécessité pour les autorités publiques, les entreprises de distribution et les organisations de la société civile de mener des campagnes de sensibilisation afin de promouvoir l'économie de l'utilisation de l'eau potable et de protéger les ressources en eau.

Articles qui pourraient vous intéresser

Jeudi 15 Fevrier 2024

CropLife Maroc et CropLife Afrique Moyen-Orient plaident pour une agriculture durable

Vendredi 09 Fevrier 2024

VIDEO. Assèchement des barrages Al Massira et Oued El Maleh : Ce drame économique que vivent les riverains

Mardi 16 Janvier 2024

Stress hydrique : Le Roi donne de nouvelles instructions au gouvernement

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required