Economie Tout voir

Tourisme interne : La Cour des comptes pointe un retard dans l'exécution de certains projets

Tourisme interne : La Cour des comptes pointe un retard dans l'exécution de certains projets

Dans son rapport annuel 2022-2023, la Cour des comptes a dressé le bilan des projets liés à la promotion du tourisme interne au Maroc. 

Ainsi, la Cour a relevé qu’en dépit des efforts déployés par les pouvoirs publics dans ce sens, à travers la mise en place d’une offre touristique adaptée aux besoins des touristes internes, un retard a été constaté au niveau de l’exécution d’un certain nombre de projets d’aménagement.

Il s'agit notamment des projets de développement des stations touristiques s’inscrivant dans le cadre du plan «Biladi» ainsi que dans la mise en œuvre du mécanisme des «chèques vacances». A cet égard, la Cour a recommandé de revoir le schéma de gouvernance des projets relatifs au développement du tourisme interne prévu à l’échelle territoriale.

Elle a également préconisé de veiller à la mise en place d’une offre touristique adaptée aux besoins des touristes internes, diversifiée et répartie sur l’ensemble des territoires touristiques, à travers la dynamisation des projets «Biladi» et des projets de développement du tourisme rural et durable. 

La Cour a, en plus, recommandé de mettre en place une stratégie de communication qui érige le tourisme interne en secteur prioritaire, avec des objectifs à court, moyen et long terme.

Articles qui pourraient vous intéresser

Mercredi 28 Fevrier 2024

Cour des comptes: 22 partis ont restitué 37,5 MDH à l'Etat au titre de l'année 2022

Mardi 27 Fevrier 2024

Ammor : Les exportations de l’artisanat ont dépassé 1 Md de DH en 2022

Mardi 27 Fevrier 2024

L'ONU proclame 2027, année internationale du tourisme durable et résilient

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required