Economie Tout voir

Tourisme: L’espoir renaît

Tourisme: L’espoir renaît

La reprise du tourisme national se confirme. Bon nombre d’indicateurs relatifs à l’activité sont désormais au vert.

A fin mars 2023, les recettes touristiques ont atteint 25 milliards de dirhams, soit une hausse de 51% par rapport à 2019.

 

Par M. Boukhari

Le secteur touristique semble reprendre ses marques doucement mais sûrement. La ministre du Tourisme, de l’Artisanat, de l’Economie sociale et solidaire, Fatim-Zahra Ammor, a annoncé récemment que 4 millions de touristes ont visité le Royaume au cours des quatre premiers mois de l’année 2023. Intervenant lors de la séance hebdomadaire des questions orales à la Chambre des représentants, Ammor a indiqué que les recettes touristiques à fin mars 2023 ont atteint 25 milliards de dirhams, soit une hausse de 51% par rapport à 2019.

En 2022, ces recettes ont atteint pour la première fois 93 Mds de DH, en hausse de 16% par rapport à 2019, tandis que les nuitées dans les établissements d'hébergement touristique classés (EHTC) se sont élevées à 19 millions, en croissance de 192% comparativement à 2021. D’après la ministre, le tourisme interne a atteint une proportion de 42% de ces nuitées, contre 31% durant la période d'avant la crise liée au covid-19. Elle a par ailleurs noté que 70% des touristes sont en provenance du marché européen. Pour ce qui est des destinations les plus sollicitées, 60% des touristes manifestent une préférence pour les villes de Marrakech et Agadir.

Conscient de l’importance d’attirer les voyageurs internationaux des marchés hors de l’Europe, notamment ceux provenant des destinations lointaines, Oussama Alami, directeur des hôtels Gray à Casablanca et membre de l'Association internationale des journalistes et écrivains du tourisme, affirme que plusieurs stratégies peuvent être mises en place. Il est tout d’abord nécessaire, selon lui, de développer de nouvelles liaisons aériennes et d'augmenter les créneaux horaires vers les destinations clés des marchés cibles. Cela permettra ainsi de faciliter les voyages en offrant des options de vol pratiques et directes vers le Maroc.

De plus, «des campagnes de promotion ciblées sont indispensables. Le ministère du Tourisme et l'Office national marocain du tourisme doivent continuer à promouvoir le pays à l'étranger, en mettant l'accent sur les marchés cibles. Des campagnes de marketing bien conçues, des participations à des salons du tourisme internationaux et des collaborations avec des agences de voyages spécialisées seront essentielles pour attirer l'attention des voyageurs potentiels», insiste-t-il. Les partenariats avec des agences de voyages spécialisées dans les marchés hors européens ne sont pas non plus à exclure. «Ces agences peuvent être incitées à promouvoir activement le Maroc en mettant en avant les destinations, les expériences uniques et les attractions touristiques du pays», poursuit Oussama Alami.

 

Diversifier l’offre touristique

Dotée d'une enveloppe budgétaire de 6,1 milliards de dirhams, la feuille de route stratégique du tourisme 2023-2026 permettra de positionner la destination Maroc parmi les plus grandes mondialement. Elle ambitionne, à l'horizon 2026, d'attirer 17,5 millions de touristes, d'atteindre 120 milliards de DH de recettes en devises, de créer 80.000 emplois directs et 120.000 indirects. Il s’agit aussi de repositionner le tourisme comme secteur clé dans l'économie nationale. Dans le dessein de promouvoir d'autres destinations en dehors de Marrakech et Agadir, Oussama Alami considère qu’il est important de prendre exemple sur le succès de ces deux villes qui ont su s'adapter aux besoins de la clientèle européenne tout en conservant leur authenticité.

«Afin de développer de nouvelles destinations, il est crucial d'attirer des opérateurs internationaux proposant des projets haut de gamme. Des investissements dans l'hébergement de qualité, la rénovation des infrastructures et la présence de chaînes hôtelières internationales peuvent contribuer à attirer une clientèle plus diversifiée», explique-t-il. Et d’ajouter : «Une fois que l'offre est installée et bien desservie, il est essentiel de capter cette clientèle répétitive, déjà amoureuse du Maroc. Les destinations émergentes doivent faire preuve de créativité et d'ambition pour attirer ces voyageurs fidèles. La qualification des employés du secteur touristique est également primordiale pour répondre aux exigences de la clientèle».

Les réseaux sociaux peuvent jouer, d'après lui, un rôle crucial dans la promotion de ces destinations. Et ce, en mettant en avant leurs attraits, leurs expériences uniques et en créant une aura attractive. «Des collaborations avec des influenceurs et des blogueurs de voyage peuvent contribuer à accroître la visibilité de ces nouvelles destinations et à attirer l'attention des voyageurs potentiels», dixit Alami.

 

Une série de recommandations pour booster le tourisme interne
Pour encourager les Marocains à voyager davantage à l'intérieur du pays, plusieurs mesures peuvent être mises en place, selon Oussama Alami. Une plateforme de réservation en ligne nationale dédiée à la destination pourrait faciliter les réservations d'hébergement à des tarifs compétitifs, en incluant par exemple des billets de train. Il serait également judicieux de mettre en place des connexions aériennes entre les villes pendant les week-ends prolongés, avec des départs le vendredi et un retour le lundi. La clientèle corporate représente également un segment important du tourisme interne. Il est donc primordial de développer des offres et des services adaptés à leurs besoins, tels que des forfaits d'hébergement et de voyage d'affaires, des installations de conférence et des activités de team building. Une campagne de promotion ciblée et efficace est essentielle pour attirer les résidents marocains vers les destinations nationales. Mettre en avant les attraits touristiques du pays, les activités culturelles, les événements locaux et les expériences uniques offertes dans différentes régions du Maroc est indispensable. Les réseaux sociaux peuvent jouer un rôle clé dans la diffusion de ces informations et la création d'un intérêt accru pour les voyages intérieurs.

 

 

Articles qui pourraient vous intéresser

Jeudi 13 Juin 2024

Hébergement touristique : Le Système de télédéclaration des nuitées désormais actif

Jeudi 13 Juin 2024

Lancement réussi de CAPAccess par le Fonds Mohammed VI

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required