Politique Tout voir

Al Hoceima : Faut-il une intervention royale ?

Al Hoceima : Faut-il une intervention royale ?

Libérez les prisonniers", «Liberté, dignité, justice sociale»… sont, entre autres, les slogans scandés, dimanche à Rabat, lors de la manifestation de soutien aux contestations qui secouent depuis plusieurs mois la province d’Al Hoceima. Ils étaient ainsi plusieurs de milliers de personnes à battre le pavé, signe que la mobilisation afin que les autorités répondent aux besoins et aspirations légitimes des populations du Rif reste très forte. Toutefois, cette forte mobilisation montre surtout que les multiples actions initiées jusqu’à présent n’ont pas produit les effets escomptés. Le gouvernement, qui avait dépêché il y a quelques jours plusieurs ministres à Al Hoceima, a visiblement échoué à éteindre le feu. Les démarches entreprises par les partis politiques et autres acteurs de la société civile n’ont, tout autant, rien changé. Les démarches «diplomatiques» initiées en coulisse, également, n’ont réussi à mettre une sourdine à ces protestations qui durent depuis plusieurs mois. Le Ramadan n’a pas réussi à démobiliser les troupes, plus que jamais soudées autour de leur plateforme revendicative.
Aujourd’hui, devant l’impuissance des autorités à trouver des solutions définitives à ces manifestations qui perdurent, les regards se tournent de plus en plus vers le Palais. Faudrait-il une intervention royale afin que la situation puisse enfin être décantée ?  La question reste posée.

D.W.

Articles qui pourraient vous intéresser

Mardi 30 Novembre 2021

Attractivité touristique des régions du Nord : Radisson Blu Al Hoceima joue une précieuse partition

Lundi 15 Novembre 2021

Le Radisson Blu Resort ouvre à Al Hoceima

Lundi 20 Septembre 2021

Omar Moro élu président du conseil de la région Tanger-Tétouan-Al Hoceima

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required