Politique Tout voir

Discours du 20 août 2022 : Sahara marocain, la clef de voûte

Discours du 20 août 2022 : Sahara marocain, la clef de voûte

Le discours royal du 69e anniversaire de la Révolution du Roi et du Peuple marque un tournant dans la vision royale par rapport au climat international dans ses réactions à l’égard de l’intégrité territoriale du Royaume et de la sacralité de la question du Sahara marocain. 

Par Abdelhak Najib

Le Souverain a invité les pays ayant des positions ambiguës sur ce dossier à revoir le fond de leur positionnement. D’emblée, Sa Majesté le Roi a mis les choses au clair : «Le dossier du Sahara est le prisme à travers lequel le Maroc considère son environnement international. C’est aussi clairement et simplement l’aune qui mesure la sincérité des amitiés et l’efficacité des partenariats qu’il établit».

Une évidence sur laquelle insiste ici le Souverain qui met le doigt sur l’ambiguïté des uns et des autres, sur le double-jeu et autres mélanges des genres dans les relations internationales du Maroc qui pose ici une condition sine qua non : la question du Sahara marocain définit nos relations à tous nos partenaires. Un message clair, limpide, fort. 

Car le Maroc a fait preuve d’une grande patience à l’égard de plusieurs pays qui se disent amis et qui tergiversent sur cette question, pourtant limpide que le Sahara est marocain et que c’est là une question non-négociable.

«S’agissant de certains pays comptant parmi nos partenaires, traditionnels ou nouveaux, dont les positions sur l’affaire du Sahara sont ambiguës, Nous attendons qu’ils clarifient et revoient le fond de leur positionnement, d’une manière qui ne prête à aucune équivoque».

L’appel et la main tendue sont dans la droite ligne de la vision de Sa Majesté qui donne encore une fois une chance aux partenaires du Royaume de se décider et de jouer franc jeu, sans dissimulation ni tractations de coulisses.

Car il ne faut pas nier les évidences et se voiler la face : comment peut-on encore dans certaines capitales croire au mensonge de cette entité fabriquée de toutes pièces, portant le sigle de la RASD ? Cible de toutes les incriminations, et ce à tous les niveaux (torture des populations, séquestration, déportations, crimes contre l’humanité, viols, trafics de tous genres et terrorisme), preuves à l’appui par les Nations Unies, par Washington, par Berlin, par Madrid, par Londres, par Paris, par Pékin, par Moscou et presque la majorité de la communauté internationale. Pourtant, certains des partenaires du Maroc pensent encore monnayer cette sacrée affaire du Sahara marocain, sur laquelle Rabat se montre aujourd’hui intraitable, mettant un point final aux jeux de façade et autres intérêts.

«C’est ainsi que de nombreux pays influents, respectueux de la pleine souveraineté du Maroc sur ses territoires, ont manifesté leur réceptivité et leur soutien à l’Initiative d’autonomie, considérée comme la seule voie possible pour le règlement de ce conflit régional artificiel. Par la position des États-Unis d’Amérique qui, nonobstant le changement d’administration ou l’évolution de la conjoncture, est restée constante, cet accueil favorable est désormais incontournable. De même, Nous saluons la position claire et responsable de l’Espagne, ce pays voisin qui connaît parfaitement bien l’origine et la véritable nature de ce conflit», précise le Souverain qui donne ici l’exemple de ces pays qui ont compris la pleine mesure de la question de l’intégrité territoriale du Maroc. Avant d’ajouter : «En outre, le positionnement constructif à l’égard de l’Initiative d’autonomie, affiché par certains pays européens comme l’Allemagne, la Hollande, le Portugal, la Serbie, la Hongrie, Chypre et la Roumanie, contribuera à poser un nouveau jalon dans les relations de confiance avec ces nations amies, à renforcer le partenariat de qualité qui les lie à notre pays».

Autrement dit, voici un nouveau chapitre qui débute à partir d’aujourd’hui pour construire des relations bilatérales solides et durables avec tous les pays qui partagent nos principes et respectent nos fondamentaux. Dans ce sens, le Roi a aussi salué d’autres pays amis : «Nous saisissons cette occasion pour réitérer l’expression de Notre considération à Nos Frères les Rois, Émirs et Présidents des pays arabes frères, notamment la Jordanie, le Bahreïn, les Emirats Arabes Unis, Djibouti et les Comores, qui ont ouvert des consulats à Laâyoune et à Dakhla. Nous remercions également le reste des États arabes qui ont constamment affirmé leur soutien à la Marocanité du Sahara, et tout particulièrement les pays du Conseil de coopération du Golfe, l’Égypte et le Yémen. Par ailleurs, les positions de nos frères d’Afrique sont un réel sujet de fierté pour Nous, puisqu’environ 40% des États africains, relevant de cinq groupements régionaux, ont ouvert des consulats à Laâyoune et à Dakhla.»

Le Souverain a aussi salué l’engagement de tous les Marocains, unis derrière leur Roi, pour défendre le Sahara marocain. Sans oublier toute la diaspora marocaine, aux quatre coins du monde qui forme un rempart solide pour mettre en avant les acquis d’un pays résolument tourné vers le futur, droit dans ses bottes et sûr de ses avancées : «Un front interne uni et des Marocains entièrement mobilisés, partout où ils se trouvent, pour contrecarrer les manœuvres des ennemis : tel est le socle sur lequel doit reposer toute stratégie de défense de la marocanité du Sahara. Je saisis cette occasion pour saluer et assurer de Mon estime les membres de la communauté marocaine résidant à l’étranger qui défendent avec abnégation l’intégrité territoriale de leur pays, en faisant résonner la cause nationale à toutes les tribunes qui leur sont accessibles et à la faveur des positions qu’ils occupent», conclut le Roi.

Articles qui pourraient vous intéresser

Lundi 05 Decembre 2022

Maroc : Le foot, la pluie et son Sahara

Lundi 28 Novembre 2022

Le Roi inaugure la nouvelle gare routière de Rabat, un investissement de 245 MDH

Mercredi 23 Novembre 2022

Sahara marocain: Le Roi reçoit le SG des Nations Unies, António Guterres

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required