Inscrivez-vous à notre newsletter


× sous menu de laquotidienne actualités marocaines

Les débats au Parlement marocain focalisés sur la diplomatie économique

Les débats au Parlement marocain focalisés sur la diplomatie économique

Mardi 07 Janvier 2020 Par Laquotidienne

La diplomatie économique et les réponses apportées tardivement aux questions écrites des députés ont dominé les débats qui ont eu lieu, lundi, lors de la séance des questions orales de la Chambre des représentants.

En effet, certains membres ont souligné le rôle de la diplomatie économique en tant que levier stratégique pour renforcer les infrastructures économiques nationales à l'échelle tant régionale qu'internationale, tout en s'interrogeant sur les dimensions de cette stratégie et les facteurs qui favorisent sa promotion.

En réponse à cette question, la ministre déléguée chargée des Marocains résidant à l'étranger (MRE), Nezha El Ouafi, a indiqué que la diplomatie économique occupe une place de choix dans la politique extérieure du Royaume, mettant en avant les actions déployées afin de mettre l'effort diplomatique au diapason avec la nouvelle donne internationale.

Ces efforts, a-t-elle dit, s'inscrivent dans un plan d'action fondé sur la concertation, la coordination et la convergence avec les divers départements et les acteurs économiques en vue de protéger les intérêts économiques du pays et promouvoir l'attractivité de l'économie nationale.

Elle a aussi précisé que le ministère des Affaires étrangères, de la coopération africaine et des MRE veille, sur le plan central et au niveau des missions diplomatiques, à faire connaître les réformes et les potentialités économiques du Royaume, particulièrement le système juridique qui incite à l'investissement et un climat des affaires favorable, en plus des grandes réformes initiées sous la conduite du Roi Mohammed VI.

Le département de tutelle œuvre en faveur de la réalisation d'une série de procédures visant à renforcer la présence du Maroc dans son environnement économique et international et à promouvoir le niveau de la compétitivité à travers la consolidation des réseaux des partenaires et la diversification des relations commerciales et d'investissement, a expliqué El Ouafi.

Sur un autre registre, des députés ont soulevé la question des enfants sans abri et les mesures entreprises pour faire face à ce phénomène, en particulier pendant la période hivernale.

En réponse à cette question, la ministre de la Solidarité, du Développement social, de l’Egalité et de la Famille, Jamila El Moussali, a insisté sur la nécessité de faire preuve de vigilance concernant les chiffres qui circulent au sujet des enfants délaissés et ceux de la rue.

A cet égard, elle a cité le rapport de la présidence du Ministère public pour l’année 2018, qui fait état de 360 nouveau-nés abandonnés et de 1.741 enfants délaissés, tandis que le nombre de jugements rendus par le juge des mineurs pour abandon a atteint 1.422.

Les députés ont d'autre part abordé le problème du retard pris dans les réponses aux questions écrites présentées par les membres de la première Chambre, insistant à ce propos sur la nécessité d'apprécier à sa juste valeur le travail de l'institution parlementaire.

Ils ont appelé le gouvernement à faire en sorte que les questions soulevées reçoivent des réponses dans des délais raisonnables, faute de quoi les questions elles-mêmes perdent de leur utilité, sans oublier qu'il s'agit souvent de dossiers liés aux attentes des citoyens.

Prenant la parole, le ministre d’État chargé des Droits de l'Homme et des Relations avec le Parlement, Mustapha Ramid, a précisé que durant le mandat actuel, l'exécutif a répondu à 9.134 questions sur un total de 15.948.

Il a souligné, dans ce contexte, que cinq départements s'accaparent la plus grande part des questions présentées, à savoir le ministère de l'Intérieur qui a répondu à 2.066 questions sur un total de 2.376, le ministère de l'Agriculture, de la Pêche maritime, du Développement rural, des Eaux et forêts avec 678 questions sur 1.092, le département de l'Éducation nationale (1.397 sur 1.995 questions), le ministère de la Santé (972 sur 1.871 questions) et le ministère de l'Equipement (2.168 questions posées).

 

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required
Parlement
Partage RéSEAUX SOCIAUX