Politique Tout voir

Macron en visite au Maroc ? Qu'en est-il vraiment

Macron en visite au Maroc ? Qu'en est-il vraiment

Dans une interview tenue au cœur d'un salon traditionnel marocain, la ministre française de l'Europe et des Affaires étrangères, Catherine Colonna, a suscité l'interrogation générale sur les réseaux sociaux en donnant des informations concernant une possible visite d'Etat de Macron au Maroc.

La séquence, diffusée sur LCI dans la soirée du 15 septembre, a laissé nombre de téléspectateurs perplexes quant au contexte exact de l'interview. Catherine Colonna s'est retrouvée dans un cadre pour le moins inhabituel, dans un grand Salon Maroc, en présence d'un journaliste, pour discuter de la situation au Maroc. Les spéculations vont bon train, oscillant entre une tentative d'apaisement diplomatique mal orchestrée, une appropriation culturelle maladroite, ou simplement un nouvel impair dans la communication gouvernementale de la France, déjà émaillée de tensions avec le Maroc. Les réseaux sociaux se sont emparés de la séquence, chacun y allant de ses propres interprétations.

Macron invité par le Roi ?

Au cours de cette interview, la ministre française de l'Europe et des Affaires étrangères a évoqué chaleureusement la relation séculaire et amicale entre la France et le Maroc. Elle a déclaré que les dirigeants des deux pays avaient récemment discuté d'une visite d'État du Président Macron au Royaume, pour laquelle il aurait été «invité», et qu'il serait probablement amené à effectuer. Cette dernière sera programmée dès que des dates appropriées auront été convenues pour répondre aux aspirations des deux nations, selon elle.

Relancé par le journaliste sur la détérioration des relations entre les gouvernements français et marocain, la ministre a souligné que ces inquiétudes étaient principalement rapportées par les médias, faisant référence notamment à un article paru dans Jeune Afrique en mars dernier, sans le citer. Cet article citait une source officielle marocaine ayant déclaré que les relations entre les deux pays n'étaient ni bonnes ni amicales, une réponse apparente aux précédentes déclarations du Président français qualifiant ces relations d'«amicales» quelques jours avant cet article.

Catherine Colonna a tenu à souligner que ces déclarations étaient attribuées aux médias et non au gouvernement marocain, ajoutant que le Roi aurait renouvelé son invitation à Emmanuel Macron cet été. Selon elle, la visite n'a jamais été officiellement reportée, car aucune date précise n'a été fixée, mais elle espère que le Président français pourra y donner suite.

Le Maroc est devenu un sujet brûlant dans les médias français depuis le séisme. L'arrogance médiatique est à son paroxysme. À tel point que TF1 a titré un reportage : «Le Maroc peut-il s'en sortir sans l'aide de la France ?» Cette polémique a suscité une réaction du Président français, qui a exhorté à mettre un terme aux débats.  

Une semaine après le séisme, la fébrilité médiatique et gouvernementale française se heurte toujours à la ferme réserve de Rabat, qui semble préférer se consacrer à la gestion des sinistrés et au deuil de ses disparus plutôt que de se livrer à des joutes médiatiques indignes de la situation.

Articles qui pourraient vous intéresser

Dimanche 09 Juin 2024

Européennes 2024 : Macron annonce la dissolution de l'Assemblée nationale

Mardi 30 Avril 2024

Rabat et Paris jubilent, Alger voit rouge

Samedi 27 Avril 2024

Avec Le Maire au Maroc, on entre dans le dur

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required