Politique Tout voir

Maroc - Algérie : Sérieux, écoutez le Roi !

Maroc - Algérie : Sérieux, écoutez le Roi !

Le sérieux : c’est le mot qui a ponctué l’ensemble du discours prononcé par le Roi Mohammed VI, samedi 29 juillet, à l’occasion de la Fête du Trône. 

 

S’il nous était permis de résumer le discours royal sans le vider de sa portée et de sa substance, nous le ferions en mettant en surbrillance une seule phrase du Souverain : «Aussi longtemps que le sérieux est le moteur de nos actions, nous réussirons à renverser les difficultés et à relever les défis». 

En effet, si le Maroc en est là où il est aujourd’hui, c’est parce que les fils du pays ont fait du sérieux et du dévouement à leur patrie leur leitmotiv, en posant chaque jour, méthodiquement, les pièces nécessaires à l’édification d’un Etat moderne, qui chemine inexorablement vers la voie du progrès. 

Ce sérieux, expression d’une volonté collective de consolider la dynamique de développement du Royaume, se manifeste à tous les niveaux :  

•    Dans le domaine sportif : La rigueur et l’abnégation des Lions de l’Atlas ont mis le Maroc sur les radars de la scène internationale lors du Mondial au Qatar. Au-delà de la liesse populaire et de la fierté qu’elles ont suscitées, leur performance sans précédent a créé une véritable dynamique qui, à juste titre, a légitimé la candidature commune du Maroc, de l’Espagne et du Portugal pour l’organisation de la Coupe du monde de football 2030.

•    Dans le domaine économique : Des compétences marocaines sont à l’origine de la première voiture fabriquée localement et du premier prototype de voiture à hydrogène. «Ces projets portent témoignage du génie marocain et attestent la confiance placée dans les capacités intrinsèques de nos jeunes, ainsi encouragés à redoubler d’inventivité et de créativité. Ils concourent aussi à la promotion du label «Made in Morocco» et confortent le positionnement du Maroc en tant que destination majeure pour les investissements productifs», souligne à juste titre le Roi. Non sans ratisser plus large en précisant que «le sérieux que nous préconisons, doit avoir cours parmi les opérateurs économiques, dans les domaines de l’investissement et de la production et au sein du monde des affaires». 

•    Dans le domaine politique : Le Maroc a été constant et sérieux dans son action pour faire admettre une vérité historique : la marocanité du Sahara. «(…) C’est ce sérieux qui, sur fond de légitimité, a déclenché des reconnaissances en cascade de la souveraineté du Maroc sur ses Provinces du Sud, celle de l’Etat d’Israël étant la dernière en date», confirme le Souverain. Et c’est avec ce même sérieux que le Maroc défend et défendra toujours la Cause palestinienne et les droits légitimes du peuple palestinien, particulièrement le droit à l’établissement de son Etat indépendant ayant Jérusalem-Est pour capitale, et vivant côte à côte avec l’Etat d’Israël, dans la paix et la sécurité.

Bref, le message du Souverain est on ne peut plus transparent pour qui sait lire : le sérieux doit être porté en bandoulière et se refléter dans chaque acte que posent les citoyens au quotidien, quels que soient leur domaine d’activité. Car, pour le Roi, «le sérieux est la clé de voûte d’une approche intégrée qui subordonne l’exercice de la responsabilité à l’exigence de reddition des comptes et fait prévaloir les règles de bonne gouvernance, la valeur travail, le mérite et l’égalité des chances».

Une fois de plus, ce discours du Roi est très inspirant. Et nous espérons qu’il le soit davantage pour nos voisins de l’Est, dont les dirigeants devraient peut-être prendre davantage… au sérieux la nécessité de rétablir des relations normalisées avec le Maroc. 
Car leur posture conflictuelle est préjudiciable non seulement aux intérêts des deux peuples, mais également prend en otage la construction du Grand Maghreb arabe depuis trois décennies. C’est pourquoi le Roi souhaite que les relations actuellement «stables» entre l’Algérie et le Maroc «soient meilleures» et plaide «pour un retour à la normale et une réouverture des frontières» entre les deux pays.

Le Souverain tend ainsi encore une fois la main aux dirigeants de ce pays, en rassurant «nos frères en Algérie, leur direction et leur peuple qu’ils n’auront jamais à craindre de la malveillance de la part du Maroc. Nous leur confirmons aussi tout le prix que nous attachons aux liens d’affection et d’amitié, aux échanges et aux interactions entre nos deux peuples». 

Alors, nous disons ceci aux caciques du pouvoir algérien : sérieux, écoutez le Roi ! Faites preuve d’intelligence politique !

 

F. Ouriaghli

 

Articles qui pourraient vous intéresser

Dimanche 02 Juin 2024

ONDA, ONEE, ADM, ANP, MASEN : Qui sont les nouveaux patrons ?

Jeudi 16 Mai 2024

Bahreïn : Le Roi adresse un discours au 33ème Sommet de la Ligue des Etats arabes

Mardi 14 Mai 2024

68ème anniversaire de la création des FAR : Le Roi adresse un ordre du jour aux Forces armées royales

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required