Inscrivez-vous à notre newsletter


× sous menu de laquotidienne actualités marocaines

Mohammed VI : Oui à la "pérennité des institutions", non aux "caprices personnels"…

Mohammed VI : Oui à la "pérennité des institutions", non aux "caprices personnels"…

Vendredi 09 Octobre 2015 Par Laquotidienne



Le Roi Mohammed VI a présidé ce vendredi à Rabat l'ouverture de la première session de la cinquième année législative de la neuvième législature. Dans son discours, le Souverain a insisté sur la pérennité des institutions, soulignant que "les personnes, quelles qu'elles soient, sont nécessairement appelées à s'en aller, alors que les institutions sont là, pérennes et pour toujours". C'est cette continuité "qui est la véritable garantie des droits des citoyens et des services dont ils ont besoin, et que nous ne saurions accepter de laisser au gré d'humeurs et de caprices personnels".
… Provinces du Sud : Une participation massive aux élections...
Le Souverain a aussi  souligné que la "participation massive" des habitants des provinces du Sud aux dernières élections constitue une "preuve démocratique supplémentaire de l'attachement des populations du Sahara à l'intégrité territoriale et au système politique de leur pays". Ce qui montre "leur volonté d'insertion efficace dans les institutions nationales".
… Pour un Parlement au service des citoyens…
Le Parlement doit être un miroir qui reflète les préoccupations des citoyens et un espace pour le dialogue sérieux et responsable autour de toutes les grandes questions nationales. C’est l’un des messages forts du Roi Mohammed VI. Ainsi, il appartient aux élus et aux partis politiques d'assumer la charge éminemment importante de la représentation des citoyens, "soit en honorant leurs promesses envers les électeurs, soit en s'employant à répondre aux préoccupations pressantes qui sont les leurs".
Aussi, fait-il remarquer, «le discours politique ne s'élève pas toujours au niveau des aspirations du citoyen", d’autant que "la tendance aux luttes marginales se fait toujours au détriment des questions pressantes et des préoccupations réelles des citoyens".
… Lois organiques : Le Souverain secoue le gouvernement
 Le Roi a aussi appelé à l'accélération de l'adoption des projets de lois organiques et à se conformer aux dispositions de la Constitution, qui fixe le terme de l'actuelle législature comme dernier délai pour soumettre les projets de lois organiques à l'approbation du Parlement.
Le Souverain a ainsi précisé que les questions nationales majeures exigent de la majorité et de l'opposition, comme du gouvernement et du Parlement, de faire prévaloir l'esprit de consensus constructif et de s'écarter des surenchères politiques.

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required
Partage RéSEAUX SOCIAUX

Autres Articles