Plus d'infos Tout voir

L’École Centrale Casablanca lance un nouveau Master

L’École Centrale Casablanca lance un nouveau Master

L’École Centrale Casablanca, établissement à caractère public sous tutelle du ministère de l’Industrie et du Commerce marocain, lance son nouveau Master en politiques publiques.

L’École Centrale Casablanca, première école d’ingénieur généraliste du Maroc et membre du prestigieux réseau international des Écoles Centrale (France, Chine, Inde et Afrique), ouvre de nouvelles perspectives avec le lancement du Master «Evidence based in developmentpolicy and design», dès septembre prochain.

Elle a conçu ce master en collaboration avec ID-Insight, une organisation mondiale renommée pour son expertise en analyse de données, pour offrir une formation spécifique à l’analyse des politiques publiques en développement, répondant ainsi aux besoins du marché.

Dans le contexte mondial actuel, les professionnels formés aux méthodes scientifiques d’évaluation des politiques publiques sont de plus en plus demandés sur le marché national et international du travail.

Le Maroc a donc pour ambition de se positionner comme le précurseur en la matière et la locomotive pour tout le continent africain.

Enseigné entièrement en anglais, le master est reconnu par l’État marocain ainsi que par l’État français.

«D’une durée de 24 mois, le master offre une formation de haut niveau en économie quantitative notamment. Il répond à la demande croissante d’évaluation et d’expertise en matière de politiques publiques, et dispense une formation aux méthodes d’évaluation quantitatives et qualitatives, reposant sur une approche d’apprentissage par la recherche», indique-t-on.

Une partie importante des étudiants est destinée à intégrer directement le marché du travail après l’obtention de leur diplôme, tandis qu’une autre partie se lancera dans des programmes de doctorat.

Les diplômés de ce programme auront accès à des débouchés variés dans les secteurs publics et privés de l’action publique, tant au niveau local qu’international, tels qu’administrations et organismes publics et semi-publics, les cabinets de conseil privés, les organisations non gouvernementales, ainsi que les fondations et associations.

Articles qui pourraient vous intéresser

Mardi 14 Mai 2024

Facultés de médecine : Les examens du deuxième semestre programmés début juin

Mardi 16 Avril 2024

Augmentation des salaires des enseignants: la première tranche versée fin avril

Vendredi 12 Avril 2024

Généralisation de la langue amazighe : «Le problème majeur que connaît l’enseignement de l’amazigh est une grande pénurie de ressources humaines alarmante»

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required