Plus d'infos Tout voir

Haute autorité de la santé : Le projet de loi adopté à la majorité par la deuxième chambre

Haute autorité de la santé : Le projet de loi adopté à la majorité par la deuxième chambre

La Chambre des conseillers a adopté à la majorité le projet de loi n° 07.22 relatif à la création de la Haute Autorité de la santé, lors d'une session législative tenue mardi.

 

Dans une présentation de ce projet de loi, le ministre de la Santé et de la Protection sociale, Khalid Ait Taleb, a indiqué qu’il s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du chantier de la réforme du système de santé et de la protection sociale, et vise la mise en œuvre des dispositions de l’article 32 de la loi-cadre n° 06.22 relative au système national de la santé, qui prévoit la création des organes de gouvernance, dont la Haute autorité de la santé.

Il a précisé que ce texte législatif, prévoit la création de la Haute autorité de la santé, en tant que personne morale de droit public, qui assure la pérennité de l’action de l’Etat dans le domaine de la santé, l’encadrement technique de l’Assurance maladie obligatoire, l’évaluation de la qualité des prestations des établissements de santé publics et privés, et qui émet des avis concernant les politiques publiques dans le domaine de la santé.

Le projet de loi comporte des dispositions définissant les attributions et les missions de la Haute Autorité de la santé, notamment l’encadrement technique de l’assurance maladie obligatoire de base, la préparation des outils de gestion de son système, l’évaluation de la qualité des prestations fournies par les établissements de santé publics et privés et les conditions de prise en charge des patients, a relevé le ministre.

Parmi les autres attributions de la Haute Autorité de la santé, Ait Taleb a cité la proposition de projets de textes législatifs ou réglementaires en lien avec son domaine de compétence, ainsi que les mesures à prendre pour la protection contre tout danger menaçant la population, notant que les administrations publiques, les collectivités territoriales et le secteur privé sont tenus de fournir à la Haute autorité les informations et les données nécessaires à l’exécution de ses missions.

Dans leurs interventions, les Conseillers ont souligné l’importance du rôle qui sera dévolu à la Haute Autorité de la santé dans l’amélioration, le développement et la mise à niveau du système de santé du Royaume, contribuant ainsi à la réussite du chantier de la protection sociale.

Ils ont plaidé pour une mise en œuvre optimale de ce projet, appelant le gouvernement à doter cette institution de tous les moyens et les conditions de travail financières, professionnelles et humaines, et les administrations publiques et les collectivités territoriales à collaborer avec elle en lui fournissant les données nécessaires à l’exécution de ses missions, et à la prise en considération de ses recommandations afin d’améliorer les prestations offertes aux citoyens dans les différents établissements de santé.

Articles qui pourraient vous intéresser

Samedi 25 Mai 2024

Ouverture à El Jadida du Salon international de la santé "Morocco Medical Expo"

Vendredi 24 Mai 2024

Cannabis thérapeutique : «L’Etat doit élaborer des réglementations claires pour accompagner les entreprises dans leurs activités»

Vendredi 24 Mai 2024

Cannabis licite : Un tremplin pour l’économie et la santé marocaines

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required