Plus d'infos Tout voir

Tanger : Maroc- Brésil, un match amical de tous les défis

Tanger : Maroc- Brésil, un match amical de tous les défis

Ce soir dans la ville du détroit, les Lions de l'Atlas affronteront la Selecao. Un test grandeur nature attend donc les coéquipiers de Romain Saiss face aux Brésiliens, ces derniers joueront sans Neymar, blessé. 

Les protégés de Walid Regragui ont marqué de main de maître la 22ème édition du mondial au Qatar en accédant au carré d’As. De ce fait, le Maroc, devient le premier pays africain à se hisser si haut dans une coupe du monde. Pour toutes les nations, le Maroc est devenu l’équipe à battre. Ce soir dans la ville du détroit, il affrontera la Selecao. Un test grandeur nature attend donc les coéquipiers de Romain Saiss face aux Brésiliens, ces derniers joueront sans Neymar, blessé. Il s’agit du premier match du Brésil, depuis sa sortie prématurée des quarts de finale de la Coupe du monde. 

De leur côté, les joueurs marocains qui ont vu leur valeur marchande montée crescendo, juste après le mondial qatari, sont en quête de confirmer leur bonne santé mais aussi leur capacité à rivaliser avec les grandes nations du ballon rond. 

Walid Regragui a souligné lors d’un point de presse hier que l'équipe du Brésil est l'une des meilleures équipes au monde, qui compte dans ses rangs des joueurs de classe mondiale et qui a une grande histoire. Il a estimé que la rencontre face au Maroc revêt une importance particulière, dans un contexte marqué par un essor remarquable du football national, notamment après l'exploit historique réalisé au mondial du Qatar.

«Le fait d'affronter une grande équipe comme le Brésil qui dispose de très bons joueurs évoluant dans les plus grands clubs, est un grand honneur et une occasion de s'arrêter sur le niveau actuel de l'équipe nationale qui compte sur des joueurs expérimentés et d'autres jeunes joueurs ambitieux. Le Maroc a le privilège d'accueillir cette rencontre à domicile devant un public passionné de football. Il faut jouer un football réaliste dans ce match et de faire preuve de vigilance face à de grands joueurs», a-t-il précisé. 

Et de poursuivre : «Cela ne va pas empêcher notre équipe de produire le même jeu qui lui a permis de signer un exploit historique lors du mondial qatari. Nous respectons l'équipe du Brésil mais nous ne la craignons pas, et nous voulons l'affronter avec le même état d'esprit que lors du Mondial». 

Le groupe de la sélection nationale sera au complet, avec la présence de la majorité des footballeurs qui ont brillé lors du dernier mondial. Cependant, d’autres joueurs appartenant à la nouvelle génération viennent étoffer l’équipe, à l’image d’Ibrahim Salah (Stade Rennais/France), Benjamin Bouchouari (Saint-Étienne/France), Yassine Kechta (Le Havre/France), Chadi Riad (FC Barcelone/Espagne), Ayoub Amraoui (OGC Nice/France), Abdelkabir Abqar (Deportivo Alaves/Espagne). A noter également, le retour d’Imrane Louza qui évolue à Watford en Angleterre. 

Le sélectionneur national apporte des précisions en ce qui concerne les jeunes joueurs convoqués avec l'équipe nationale :
«Le fait d'apporter du sang neuf à la sélection permet de construire pour le futur et de donner à ces jeunes joueurs l'opportunité d'apprendre de leurs coéquipiers plus expérimentés et de faire évoluer leur niveau».

Portés par un public acquis à leur cause, les Lions de l'Atlas tenteront dans un stade archi comble de glaner la première victoire arabe contre les quintuples champions du monde. Ces derniers comptabilisent 23 victoires en autant de confrontations officielles et amicales contre des équipes arabes. Les Lions de l'Atlas ont une opportunité de réaliser un exploit historique encore jamais atteint. 

Pour rappel, la sélection nationale a croisé le fer pour la première fois avec son homologue brésilienne en 1997 en match amical, durant lequel les Lions de l’Atlas ont signé une belle prestation avant de s’incliner par deux buts à zéro marqués par Denilson (80e et 88e ).

Les deux équipes se sont affrontées une deuxième fois lors du mondial France 98, une rencontre qui a tourné en faveur de la Seleçao de Ronaldo (3-0). 

Cette troisième confrontation entre les deux équipes sera placée sous le signe de la revanche, histoire de maintenir l’effervescence du mondial. Un autre match amical de préparation attend le onze national, le 28 mars à Madrid, face au Pérou.

Par ailleurs, le onze national s'est qualifié officiellement, hier soir, pour la Coupe d'Afrique des Nations (CAN Côte d'Ivoire-2023), à l’issue du match nul à Johannesburg entre l'Afrique du Sud et le Libéria comptant pour le Groupe K. Le Maroc pointe en tête de cette poule avec 6 unités, il disputera deux autres rencontres, le premier en déplacement en Afrique du Sud, le 12 juin prochain, et le second à domicile face au Liberia, le 4 septembre prochain.

Articles qui pourraient vous intéresser

Vendredi 07 Juin 2024

Éliminatoires Mondial 2026 : Congo-Maroc délocalisé à Agadir

Jeudi 14 Mars 2024

Lions de l’Atlas : Brahim Diaz, parcours d’une pépite

Samedi 17 Fevrier 2024

Football/Amical: La sélection marocaine affronte ses homologues de l'Angola et de la Mauritanie, en mars à Agadir

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required