Plus d'infos Tout voir

CAN 2023 - Le Maroc au deuxième tour : Les choses sérieuses commencent

CAN 2023 - Le Maroc au deuxième tour : Les choses sérieuses commencent

Avant de jouer ce dernier match de poule, les Marocains étaient déjà qualifiés pour les huitièmes de finale. Tout reste, par contre, à faire pour les deux dernières places.

 

Dans ce groupe F, les Congolais peuvent se qualifier avec une défaite si le Maroc gagne de son côté, mais ils sont aussi assurés de passer en cas de victoire ou de match nul, et peuvent même encore reprendre la première place du groupe.

Les Tanzaniens, eux, doivent impérativement gagner face à la RD Congo pour aller chercher leur qualification. Sans oublier le pays hôte qui compte sur une victoire du Maroc pour se qualifier au second tour. 

Pour son troisième match de poule, le onze marocain est légèrement remanié: Bounou - Hakimi, Aguerd, Abdelhamid, Attiat Allah - Amrabat, Ounahi, Saibari - Ziyech, Kaabi, Boufal. Le Maroc commence avec l’entraîneur Walid Regragui suspendu. Il est remplacé par son adoint Benmahmoud sur le banc. Walid Regragui a écopé de deux matchs de suspension (et deux autres avec sursis) suite à son altercation avec Chancel Mbemba à la fin du match houleux contre la RD Congo.

Début de match bien entamé pour le Maroc. Sur les cinq premières minutes, la Zambie n'arrive pas à poser le ballon et à mettre en place une possession. Ce qui donne une première incursion marocaine côté droit. Ounahi est trouvé en retrait mais son tir est contré. D’ailleurs, tous les ballons passent par Ounahi, très actif et qui bouge beaucoup. Pour le moment, la défense zambienne réussit à repousser le danger.

Dans l’autre match, Tanzanie 0-0 RD Congo: les Congolais dominent le début de match. Mais pour l'instant pas de but et pas non plus de grosse occasion pour les coéquipiers de Gaël Kakuta. Seulement un coup franc intéressant pour Wissa, capté sans problème par le gardien tanzanien. 

Le match est lancé pour le onze marocain avec 70% de possession pour le Maroc. Mais seulement deux tirs pour le moment. Les coéquipiers de Sofiane Boufal n'arrivent pas à amener le danger sur le but zambien jusqu'à maintenant.

Déjà vingt minutes de jeu. Le Maroc domine, mais n’arrive pas à trouver la faille. Le milieu marocain, Ounahi, continue de faire le show, le ballon arrive ensuite dans la surface mais c'est trop long pour qu'Aguerd puisse reprendre de la tête. Des deux côtés, le jeu est tactique. Ni côté zambien, ni côté marocain, le jeu n’est maîtrisé.

Ça manque de justesse dans le dernier geste. A la 35ème minute, coup franc pour les lions, tiré par Ziyech, après une combinaison avec Hakimi. Aguerd a failli ouvrir le score.  Ce n’est que partie remise puisqu’à la 37ème minute, sur une superbe transversale de Boufal, qui trouve Hakimi, ce dernier centre en une touche de balle. Le gardien repousse mal, Ziyech est alors le premier sur le ballon pour marquer dans le but vide. 

1-0 pour les Marocains, qui confortent leur première place et offrent pour le moment, virtuellement, la qualification à la Côte d'Ivoire. Deux minutes plus tard, Kaabi a failli marquer le break. Corner pour le Maroc, Hakimi frappe.

Le Maroc est revigoré. Un deuxième but leur fera du bien. 43ème minute, faute limite sur Boufal. L'arbitre ne dit rien pour le moment mais il y a quand même contact entre Boufal et le défenseur. Sa jambe droite est prise entre les jambes de son adversaire, mais ça ne semble pas volontaire de la part du Zambien. 

Mi-temps. Les Lions de l'Atlas ont fait le plus dur. Ils mènent 1-0 grâce à un but de Ziyech dans une première période dominée. Le Maroc conforte ainsi sa première place du groupe F, alors que la Côte d'Ivoire est virtuellement qualifiée.

Petite inquiétude en cette fin de mi-temps. Ziyech quitte le terrain en boitant sérieusement. Il a même retiré le brassard de capitaine. Il devrait se faire soigner pendant la pause mais on surveillera le retour des Marocains pour voir s'il peut poursuivre cette rencontre.

Reprise 

C'est reparti entre la Zambie et le Maroc, avec un changement côté marocain. C’est Amine Adli qui remplace Hakim Ziyech, qui était sorti en boîtant juste avant la pause.

Servi dans la surface, le nouvel entrant n'est pas loin de se mettre en évidence tout de suite ! Il bute finalement sur le gardien, qui repousse bien le danger.

Cette deuxième mi-temps est un peu brouillonne. Le Maroc tente de reprendre le contrôle de la possession dans un match haché. 66ème minute. Rien à signaler. Ce n’est plus le même rythme ni la même intensité. Changement pour le Maroc.

Sortie de Boufal et de Saibari. Entrée de Amir Richardson et Zalzouli. Sur une récupération haute, Ounahi lance une attaque en supériorité numérique. Adli est bien trouvé côté droit, mais son centre est complètement raté et file en sortie de but.

Il reste 20 minutes à jouer. Sortie de Kaabi. Entrée en jeu de Tissoudali. Les minutes défilent et rien à signaler. Les Marocains semblent gérer face à une Zambie qui n’y arrive pas. 80ème minute.

Le match est terne et sans rythme. Fatigue ? Lassitude ? Les Marocains attendent le sifflet final en gérant le résultat. A dix minutes de la fin du match, Ounahi cède sa place à Khanouss. Dans les dernières minutes, la Zambie réussit à trouver une fenêtre de tir.

ça pousse. Les Zambiens ont besoin d'un but pour se qualifier. Bounou sort un tir puissant du joueur zambien. 5 minutes de temps additionnel pour une fin de rencontre où les Zambiens jouent leur va-tout. Occasion de but pour Zalzouli, qui rate son tir.

Richardson rate à son tour. Puis Adli. Puis Tissoudali. 1 minute encore pour la bande à Bounou. Le Maroc fait le job et assure sa première place du groupe F tout en offrant un cadeau au pays hôte, la Côte d’Ivoire. 

Rendez-vous mardi prochain. Le Maroc jouera l’Afrique du Sud.

Abdelhak Najib 

Articles qui pourraient vous intéresser

Mercredi 21 Fevrier 2024

Maroc - Espagne : Le Roi Mohammed VI offre un déjeuner en l'honneur du Président du gouvernement espagnol

Mardi 20 Fevrier 2024

Lutte anti-terroriste : 322 détenus bénéficiaires du programme "Moussalaha" depuis son lancement

Mardi 20 Fevrier 2024

Football : Décès de l'Allemand Andreas Brehme

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required