Inscrivez-vous à notre newsletter


× sous menu de laquotidienne actualités marocaines

Microfinance : Un nouvel éclairage sur la crise au Maroc…

Microfinance : Un nouvel éclairage sur la crise au Maroc…

Mardi 10 Mars 2015 Par Laquotidienne

 

IFC, un membre du Groupe de la Banque mondiale, sort aujourd’hui un nouveau rapport qui analyse la crise de la microfinance au Maroc entre 2009 et 2011 et passe en revue les dispositions à prendre pour donner un nouveau souffle au secteur.

Cette étude a révélé que la crise de la microfinance marocaine n’était pas aussi importante que celle expérimentée par d’autres pays émergents dans le sillage de la crise financière internationale. «L'action rapide des régulateurs a aidé à conjurer l'écroulement du secteur, déjà affecté par un manque de contrôles, des pratiques de prêt timorées et une concurrence excessive», explique IFC qui a également constaté que plusieurs réglementations entravent toujours la croissance de la microfinance au Maroc.
… Plus de flexibilité demandée
« (…) Le secteur au Maroc est plus fort aujourd'hui qu'il n’était avant la crise, mais n'atteint toujours pas son potentiel réel. En accordant plus de flexibilité aux entreprises de microfinance marocaines, nous pouvons les aider à développer l’accès aux services financiers essentiels aux familles les plus modestes», souligne Joumana Cobein, chef du bureau Maghreb d’IFC.
Ainsi, le rapport recommande que le pays assouplisse la législation pour permettre aux institutions de microfinance de passer du statut d’organisation non gouvernementale (ONG) à celui d’entreprise à but lucratif.
Il recommande aussi l’autorisation de proposer des comptes de dépôts à leurs clients, service qu’elles ne peuvent pour l’instant pas proposer. «Cela étendrait l’offre des services financiers de base aux 40% de Marocains qui n'ont pas encore de compte en banque», note le rapport.

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required
Partage RéSEAUX SOCIAUX

Autres Articles