Inscrivez-vous à notre newsletter


× sous menu de laquotidienne actualités marocaines

Normes IFRS au Maroc : Oui à l’adoption, non à l’adaptation

Normes IFRS au Maroc : Oui à l’adoption, non à l’adaptation

Samedi 25 Mai 2013 Par Laquotidienne

 

Les enjeux des normes IFRS et la manière de les adopter au Maroc étaient au centre d’une rencontre importante organisée hier, à Skhirate, par l’Ordre des experts-comptables. 

Selon les experts de la Banque mondiale, essayer d'adapter ces normes comptables à la législation locale ne serait pas une bonne idée, car ces normes sont en mutation perpétuelle. Il faut les adopter comme elles sont. Cet avis a fait l'unanimité auprès des experts marocains. Toutefois, la démarche devrait se faire de manière progressive et consultative, avec un accompagnement à travers la formation pour les usagers (comptables, créanciers et investisseurs). Aujourd'hui, seules les entreprises cotées en Bourse ont l'obligation d'adopter ces normes, aux côtés des normes locales. Le chantier est donc vaste pour déployer les IFRS vers les autres entreprises. Même les PME devront s'y mettre à travers des normes plus simplifiées. Certains pays comme l'Afrique du Sud, le Brésil ou la Turquie ont réussi cette transition et leur marchés financiers ont gagné en visibilité et en crédibilité. Comme pour le principe du rating, l'adoption de normes comptables identiques dans le monde entier permet aux investisseurs d'avoir une visibilité élargie sur la base d'un langage commun. Il faudra tôt ou tard lancer ce chantier au Maroc. Celui d'adopter et non d'adapter les normes IFRS.

 

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required
Partage RéSEAUX SOCIAUX

Autres Articles