Inscrivez-vous à notre newsletter


× sous menu de laquotidienne actualités marocaines

Renault Kwid: Déjà 60.000 commandes en Inde...

Renault Kwid: Déjà 60.000 commandes en Inde...

Vendredi 13 Novembre 2015 Par Laquotidienne

 

Dévoilé en grande pompe à Chennaï en Inde en mai dernier, Renault Kwid, le dernierné des véhicules ultra low-cost de la marque au Losange, est bien parti pour connaître un grand succès commercial.
Selon un responsable de la marque au losange, ce sont près de 60.000 véhicules Renault Kwid qui ont été commandés en Inde, depuis le début de sa commercialisation, le 14 septembre dernier. «Ce chiffre dépasse de loin nos attentes, c’est très prometteur pour la suite», indique notre source. Ce chiffre vient aussi valider la stratégie du groupe Renault dans un marché indien en plein boom. Dans le segment ultraconcurrentiel des microcitadines low-cost, dominé par Maruti-Suzuki Alto et Hyundai Eon, Renault Kwid, dont le prix de 4.500 dollars défie toute concurrence, semble parti pour faire une percée remarquable. «Notre véhicule est un «game changer», c’est ce qui explique qu’il soit si bien accueilli en Inde», explique notre interlocuteur. En effet, Kwid change la donne et redéfinit les standards de ce 
segment, qui représente 750.000 ventes en Inde annuellement.


...Un test pour le Maroc
Pour le Maroc, ce démarrage en trombe du Kwid en Inde a son importance. En effet, pour les responsables du groupe Renault, le marché indien fait figure de test. La commercialisation et la production de ce modèle dans d’autres contrées, notamment en Europe, sont conditionnées par son succès au pays des maharadjas. A ce titre, l’usine de Renault Tanger est naturellement candidate pour accueillir sa plate-forme de production. «Dans le cas où les ventes seraient au rendez-vous, Tanger a évidemment des atouts pour accueillir la nouvelle plate-forme de production du Kwid», nous confiait à l’époque un dirigeant de Renault. S’il est encore trop tôt pour évoquer une telle éventualité, l’engouement pour le Kwid en Inde est de bon augure pour la suite.

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required
Partage RéSEAUX SOCIAUX

Autres Articles