Plus d'infos Tout voir

Terrorisme : Le BCIJ démantèle une nouvelle cellule composée de 3 individus

Terrorisme : Le BCIJ démantèle une nouvelle cellule composée de 3 individus

 Le Bureau central d'investigations judiciaires (BCIJ) a procédé, jeudi, sur la base d'informations précises fournies par les services de la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST), au démantèlement d'une cellule terroriste composée de trois individus partisans de l'organisation terroriste "Daech", pour leur implication présumée dans la préparation de plans terroristes visant à porter gravement atteinte à l'ordre public.

Selon un communiqué du BCIJ, les éléments des Forces Spéciales de la DGST ont mené les procédures d'intervention et d'interpellation dans des opérations séparées et simultanées, ayant visé les trois suspects, âgés entre 19 et 28 ans, à Souk El Arbaa du Gharb, Tétouan et Larache.

Les perquisitions effectuées dans les domiciles des personnes arrêtées ont permis la saisie d'armes blanches, de nombre de manuscrits faisant l'apologie de la pensée extrémiste de "Daech" et incitant à la violence, ainsi que des publications écrites retraçant les activités terroristes des groupes relevant de "Daech" dans la région du Sahel, en plus de matériels et supports numériques qui seront soumis aux expertises techniques nécessaires.

Les informations préliminaires de l'enquête révèlent que les mis en cause, qui ont déclaré leur "allégeance" à l'organisation terroriste "Daech", planifiaient l'exécution d'une série de dangereux projets terroristes. A cette fin, ils ont préparé plusieurs contenus numériques relatifs à leurs plans terroristes.

Les recherches et investigations ont également révélé que les suspects arrêtés avaient l'intention de fuir le Maroc pour rejoindre les camps de "Daech" dans la région du Sahel, après avoir mis à exécution leurs plans terroristes, en coordination et avec l'aide d'un des éléments affiliés à cette organisation terroriste.

Les membres de cette cellule terroriste ont été placés en garde à vue pour les besoins de l'enquête menée par le BCIJ sous la supervision du parquet chargé des affaires de terrorisme, afin de révéler la nature des ramifications de cette cellule, et d'identifier tous ses plans et projets subversifs.

L'interpellation de ces suspects intervient dans un contexte marqué par la montée de la menace terroriste et la volonté des organisations terroristes mondiales et de leurs filiales régionales de multiplier leurs opérations subversives, conclut le communiqué.

Articles qui pourraient vous intéresser

Mardi 20 Fevrier 2024

Lutte anti-terroriste : 322 détenus bénéficiaires du programme "Moussalaha" depuis son lancement

Mardi 30 Janvier 2024

Terrorisme : Le BCIJ annonce un nouveau coup de filet

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required