Société Tout voir

Casablanca-Settat : Plus de 104.000 candidats aux épreuves du baccalauréat

Casablanca-Settat : Plus de 104.000 candidats aux épreuves du baccalauréat

L’Académie régionale d’éducation et de formation Casablanca-Settat (AREF) a annoncé dimanche que le nombre des candidats aux épreuves de la session ordinaire de l'examen national unifié du baccalauréat au titre de la session de juin 2024 se chiffre à 104.993 élèves au niveau de la région. 

L’Académie régionale d’éducation et de formation Casablanca-Settat (AREF) a annoncé dimanche que le nombre des candidats aux épreuves de la session ordinaire de l'examen national unifié du baccalauréat au titre de la session de juin 2024 se chiffre à 104.993 élèves au niveau de la région. 

Dans un communiqué, l’Académie précise que les candidats dans l’enseignement public sont au nombre de 67.079, soit 64.19 %, contre 17.535 élèves de l’enseignement privé (16.78 %), relevant que les filles représentent 52,24 % de l’effectif total.

De même source, on apprend aussi que le nombre des candidats libres est de 19.879, soit 19 % du total des candidats, alors que celui des candidats dans les filières scientifiques et techniques est de 82.289 (78,75 %).

Dans la filière littéraire et enseignement traditionnel, leur nombre est de 21.603 (20,67 %) contre 601 candidats dans les filières professionnelles, 34.990 dans la section internationale (options français et anglais), soit 34,49 % de l’effectif total, note le communiqué, qui ajoute que les candidats en situation de handicap sont au nombre de 248 élèves inscrits dans 11 filières.

Sur ce dernier registre, l'Académie régionale assure que toutes les commodités nécessaires ont été mises en place pour leur permettre de passer leur Bac dans les meilleures conditions possibles malgré leur handicap. 

L’AREF de Casablanca-Settat souligne que toutes les mesures ont été prises pour garantir le bon déroulement de cet examen ainsi que l’égalité des chances entre les candidats. 

Cette session se déroule sous le signe de la digitalisation de certaines opérations d'examens, dont la numérotation secrète à travers l’adoption d’un code électronique pour les candidats aux épreuves de première et deuxième années du baccalauréat, selon un code secret crypté unique et sécurisé. Autre nouveauté, le retour à l’ancien régime sur le plan du calendrier, 2 jours pour l’examen régional au lieu et place du système des pôles qui était en vigueur lors des précédentes sessions.

Dans son communiqué, l’AREF de Casablanca-Settat incite les candidats à bien saisir l’importance de cet examen crucial dans leur parcours scolaire et à se conformer aux mesures et interdictions en vigueur et ce, dans le respect du principe de l’égalité des chances. 

Articles qui pourraient vous intéresser

Mardi 11 Juin 2024

VIDÉO. Session du baccalauréat 2023-2024 : Les élèves à l’épreuve !

Lundi 10 Juin 2024

Maroc : Plus de 493.000 candidats passent le baccalauréat

Lundi 03 Juin 2024

Maroc : Plus de 493.000 candidats au baccalauréat 2024

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required