Inscrivez-vous à notre newsletter


× sous menu de laquotidienne actualités marocaines

Coronavirus : Création d'une plateforme électronique dédiée aux plaintes des femmes et enfants victimes de violence à Safi

Mardi 12 Mai 2020 Par Laquotidienne

Le Parquet près le Tribunal de première instance de Safi a annoncé la création d'une plateforme électronique permettant aux citoyens de déposer les plaintes relatives aux violences faites aux femmes et aux enfants et de suivre leur issue sans se déplacer au tribunal.

Dans un communiqué, le Procureur du Roi près le Tribunal de première instance de Safi, Abdelmoula Zouhir, porte à la connaissance des citoyennes et des citoyens le lancement d'une plateforme électronique pour interagir avec les plaintes concernant les violences faites aux femmes et aux enfants et ce, à travers le lien : http://www.pmp.ma:85/index.php?tr=223

La création de cette plateforme vise à éviter aux citoyens les déplacements au siège du tribunal durant la période de confinement sanitaire en raison de la propagation de la pandémie du nouveau coronavirus (Covid-19) pour déposer directement leurs plaintes.

Le Procureur du Roi a aussi indiqué que les citoyens peuvent envoyer leurs plaintes via l'adresse électronique (1instance.safi@gmail.com) ou prendre attache avec le Parquet à travers les numéros de téléphone portable 06.66.75.55.27 ou fixe 05.24.62.81.69 et de fax 05.24.62.81.69.

Il a, en outre, appelé l'ensemble des citoyennes et citoyens à prendre toutes les précautions nécessaires pour éviter la propagation de la pandémie. La création de cette plateforme intervient en application de la circulaire émise par le Procureur général du Roi près la Cour de Cassation, Président du Ministère public au sujet des affaires de violence faite aux femmes durant la période de l'état d'urgence sanitaire.

Dans cette circulaire, le président du Ministère public a appelé à accorder l'intérêt aux plaintes et dénonciations relatives aux affaires de la violence contre les femmes et à leur prêter l'importance et la priorité dans le traitement, parallèlement à l'application des mesures de protection stipulées par la loi en faveur de la femme et des conjoints en général, selon les situations nécessitant une protection.

La circulaire a aussi insisté sur la nécessité de veiller à protéger les intérêts des enfants, à la lumière de la poursuite des mesures liées à l'état d'urgence sanitaire dans le Royaume, induit par la propagation de la pandémie du Covid-19.

 

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required
covid-19 maroc Coronavirus Maroc
Partage RéSEAUX SOCIAUX