Société Tout voir

Covid-19 et grippe saisonnière: Faut-il s’alarmer ?

Covid-19 et grippe saisonnière: Faut-il s’alarmer ?

Changement de saison oblige, les Marocains se posent cette question à la fois d’actualité et très légitime : la grippe saisonnière peut-elle se combiner à la Covid-19 pour fragiliser  plus de personnes et causer davantage de décès ?

 

Si l’on suit à chaque instant la courbe montante des décès dus au coronavirus au Maroc, qui avoisine les 15.000 morts, avec presque 1 million de cas contaminés, les chiffres concernant la grippe saisonnière sont tout bonnement indisponibles. Aussi incroyable que cela puisse paraître, le Maroc ne compte pas le nombre de décès dus à la grippe saisonnière. Cela aurait pu, dans le cas contraire, nous donner des indicateurs fiables sur la combinaison grippe - Covid-19. Ce qui n’est pas le cas. 

Toujours est-il que face aux interrogations des citoyens, à la fois dans les médias et sur les réseaux sociaux concernant les décès dus à la grippe saisonnière, le bureau de l'OMS au Maroc et le ministère de la Santé ont publié un communiqué conjoint qui tente d’apporter les éclairages qu’il faut pour répondre à toutes ces questions très préoccupantes. En effet, l’OMS et le ministère de la Santé surveillent la situation de très près et recommandent les mesures de prévention habituelles. Ce qu’il faut savoir, c’est que jusqu'à présent, «aucune recrudescence anormale des cas de grippe saisonnière n'a été observée au Maroc». Les virus circulants sont régulièrement testés au niveau du Centre national de référence de la grippe et aucun nouveau type n’a été décelé. «Le principal virus circulant pour cette saison, au Maroc et à l’échelle mondiale, est le virus grippal A(H1N1), un virus humain qui est en circulation depuis 2010 lors de chaque saison grippale.» 

Il faut aussi souligner que les épidémies de grippe peuvent toucher tous les groupes d’âge autant les enfants que les personnes âgées, avec plus ou moins de gravité. «La plupart des cas guérissent rapidement sans avoir besoin de traitement médical. Le risque de complications, ou dans certains cas de décès, concerne essentiellement les groupes vulnérables : femmes enceintes, enfants âgés de 6 mois à 5 ans, personnes âgées et personnes souffrant de maladies chroniques.», précise le communiqué émanant de l’OMS et du ministère de la Santé au Maroc. Dans ce sens, l'OMS et le ministère de la Santé continuent de conseiller la vaccination annuelle des personnes appartenant à ces groupes à haut risque pour éviter toute complication. Le département de tutelle apporte aussi toute une batterie de conseils pour limiter les dégâts en prenant des précautions simples, à savoir, se laver régulièrement les mains, éviter de sortir si on présente des symptômes grippaux et éternuer dans un mouchoir ou dans le creux de son coude. 

Il faut aussi préciser ici que conformément aux recommandations de l’OMS, le ministère de la Santé rappellent à tous les professionnels de la santé, publics et privés, que le traitement de la grippe reste un traitement non spécifique et que le médicament antiviral devra être réservé aux cas d’infections aiguës sévères, pris en charge en hospitalisation dans les 48 heures suivant le début des manifestations cliniques. 

Maintenant que risquent les personnes qui contractent le virus de la grippe et celui du coronavirus, en même temps ?  Selon l'Agence de sécurité sanitaire britannique (UKHSA), les personnes qui attrapent la grippe et la Covid-19 en même temps ont «deux fois plus de risques de mourir». Toujours selon l’agence britannique, la circulation de plusieurs variants de la grippe couplée avec celle de la Covid-19 pourrait être fatale pour des milliers de personnes : «Il y a toujours des risques d'attraper les deux. Et si cela vous arrive, des données préliminaires indiquent que vous avez deux fois plus de risques de mourir que si vous contractez seulement la Covid-19.» Pour éviter tout risque, la double vaccination est recommandée par les autorités de santé. «Pour assurer un haut niveau de protection pour les populations les plus fragiles», comme le spécifie l’agence anglaise.

 

 

Articles qui pourraient vous intéresser

Samedi 04 Decembre 2021

Lésions musculaires: Le cauchemar des sportifs de haut niveau

Samedi 04 Decembre 2021

Casablanca: Mise en échec d’une tentative de trafic international de drogue

Samedi 04 Decembre 2021

Création du «Cercle d’amitié Maroc-Israël»

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required