Société Tout voir

Covid-19 Maroc : La situation épidémiologique toujours stable et contrôlée

Covid-19 Maroc : La situation épidémiologique toujours stable et contrôlée

La situation épidémiologique (covid-19) au Maroc demeure toujours stable et contrôlée, a affirmé, dimanche, le coordonnateur du Centre national des opérations d'urgence de santé publique, Mouad Mrabet, assurant que les seuils de vigilance ne sont pas encore dépassés.

Dans un commentaire sur la situation épidémiologique, posté sur LinkedIn, Mrabet a souligné que pour la deuxième semaine, une discrète augmentation des cas et du taux de positivité hebdomadaire a été enregistrée, faisant état de 75 cas de plus enregistrés cette semaine par rapport à la semaine dernière.

Le taux de positivité hebdomadaire est de 1.3% cette semaine contre 1% la semaine dernière, a-t-il ajouté, notant qu'une variabilité entre les régions a été observée cette semaine allant de 00% à Guelmim-Oued Noun à 3.5% au niveau de Casablanca-Settat.

Par ailleurs, les nouveaux cas de Covidose grave et les décès continuent leurs tendances à la baisse avec de plus faibles valeurs enregistrées durant la phase de transmission communautaire au Maroc, a-t-il relevé.

Ainsi, 16 nouvelles admissions en réanimation et soins intensifs contre 26 sorties après amélioration de l'état clinique ont été signalées pour uniquement 3 décès, a-t-il fait observer.

Les deux semaines prochaines vont apporter plus de visibilité sur l'évolution de la circulation virale au Maroc, a estimé Mrabet, insistant que les mesures préventives doivent être observées dans les situations à risque (lieux de rassemblement, TARAWIH, les endroits fermés, les administrations, les transports publics, les stades ...etc).

La vaccination boostée de la population notamment vulnérable doit également continuer.

Articles qui pourraient vous intéresser

Mardi 20 Septembre 2022

Sécurité alimentaire à l’ère du Covid-19 et de la guerre en Ukaine au coeur d’une conférence à Marrakech

Dimanche 18 Septembre 2022

Covid-19: La pandémie est-elle vraiment finie ?

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required