Société Tout voir

Débat autour de la migration entre l'Afrique et l’Europe

Débat autour de la migration entre l'Afrique et l’Europe

Les partenaires du dialogue euro-africain sur la migration et le développement (Processus de Rabat) tiennent, mardi et mercredi, une réunion thématique à Paris pour échanger autour de la migration entre l’Afrique et l’Europe.

Cette réunion, qui fait suite à l’adoption d’un nouveau cadre stratégique (le Plan d’Action de Marrakech 2018 -2020), articulera ses débats autour du thème : «Les causes profondes de la migration irrégulière – vers une compréhension et des solutions communes». 

A cette occasion, il sera procédé à la présentation des résultats préliminaires d’une étude portant sur les causes profondes de la migration, sachant que l’objectif de cette réunion thématique sera d’apporter des éléments de réponse aux questions qui se posent dans ce domaine, afin d’aider les partenaires du «Processus de Rabat» à mieux comprendre la complexité des dynamiques migratoires à l’œuvre et d’ouvrir la voie à l’élaboration de recommandations pour une gestion renforcée des migrations. 

Le «Processus de Rabat» est une plateforme pour la coopération politique entre les pays concernés par les routes migratoires qui relient l’Afrique Centrale, de l’Ouest et du Nord à l’Europe.

Depuis 2006, il promeut le développement de politiques migratoires, et plus particulièrement les synergies entre migration et développement.

Egalement connu sous le nom de Dialogue euro-africain sur la migration et le développement, le «Processus de Rabat» réunit près de soixante pays partenaires européens et africains d’Afrique Centrale, de l’Ouest et du Nord, ainsi que la Commission européenne (CE) et la Commission de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), pour discuter, dans un esprit de partenariat, des questions liées à la migration et à la mobilité.

Articles qui pourraient vous intéresser

Mercredi 13 Juillet 2022

Assaut de migrants contre Melilia : Les forces de l'ordre marocaines n’ont pas eu recours aux tirs par balles

Mercredi 01 Juin 2022

Migrants : MSF dénonce les exactions libyennes et algériennes

Mardi 12 Avril 2022

Lampedusa : Plus de 800 migrants débarquent sur l’île en 48 heures

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required