Société Tout voir

Dialogue social : Signature d’un accord entre le gouvernement et les syndicats du secteur de la santé

Dialogue social : Signature d’un accord entre le gouvernement et les syndicats du secteur de la santé

Le chef du gouvernement, Aziz Akhannouch, a présidé, jeudi à Rabat, la cérémonie de signature d’un accord entre le ministère de la Santé et de la protection sociale et l’ensemble des syndicats représentant le secteur.

Cet accord, qui intervient après plusieurs séances de dialogue social sectoriel, couronnées par des compromis sur nombre de dossiers revendicatifs prioritaires, a été signé en présence du ministre de la Santé et de la protection sociale, Khalid Aït Taleb et du ministre délégué chargé du budget, Faouzi Lakjaa, indique un communiqué du département du chef du gouvernement.

La signature de cet accord traduit la ferme détermination du gouvernement à consacrer le mécanisme du dialogue social, à prôner l’approche participative en matière de communication avec les différents partenaires sociaux, et à favoriser l’adhésion à un dialogue sérieux et responsable, ajoute la même source.

Il s’agit aussi d’un débat constructif pour aboutir à des solutions à même d’améliorer les conditions professionnelles et sociales des fonctionnaires du secteur et de lancer une véritable réforme du système national de santé qui soit en harmonie avec le grand chantier royal relatif à la généralisation de la protection sociale.

Le dialogue social sectoriel entre le ministère de la Santé et de la protection sociale a été couronné par un accord sur plusieurs points, dont à leur tête l’amélioration de la situation des médecins à travers le changement de la grille indiciaire de cette catégorie pour qu’elle débute avec l’indice 509 avec la totalité de ses indemnités.

Il s’agit aussi de permettre aux infirmiers de bénéficier de l’avancement dans le cadre et le grade et de revoir à la hausse l’indemnité pour risques professionnels au profit des cadres administratifs et des techniciens de santé.

L’accord prévoit également de subventionner la Fondation Hassan II pour la promotion des oeuvres sociales du personnel de la santé pour qu’elle renforce ses prestations au profit des professionnels du secteur et de programmer la présentation, dans un bref délai, en Conseil de gouvernement d’un projet de décret relatif aux attachés scientifiques.

Il stipule aussi la poursuite du dialogue concernant les autres problématiques qui se posent, en vue de garantir une totale adhésion de l’ensemble des professionnels du secteur de la santé au grand chantier royal relatif à la couverture médicale.

Présidé par le ministre de la Santé et de la protection sociale, ce dialogue sectoriel s’est déroulé en présence du ministre délégué chargé du budget, et des syndicats représentant le secteur de la santé à savoir: la fédération nationale de la santé (UMT), le syndicat national de la santé (CDT), le syndicat national de la santé publique (FDT), le syndicat indépendant des infirmiers, le syndicat indépendant des médecins du secteur public, la fédération nationale de la santé (UGTM), la fédération nationale du secteur de la santé (UNTM) et l’organisation démocratique de la santé (ODT).

Articles qui pourraient vous intéresser

Mercredi 10 Aout 2022

Saison estivale : Attention aux noyades !

Mercredi 10 Aout 2022

Piqûre de méduse : Les gestes à adopter !

Mardi 09 Aout 2022

Le ministère de la Santé annonce la fin de la deuxième vague Omicron au Maroc

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required