Inscrivez-vous à notre newsletter


× sous menu de laquotidienne actualités marocaines

Directeur du BCIJ : «La cellule terroriste démantelée était au stade final de son projet»

Directeur du BCIJ : «La cellule terroriste démantelée était au stade final de son projet»

Vendredi 11 Septembre 2020 Par Laquotidienne

 
 
► Le Bureau central d’investigation judiciaire (BCIJ) a organisé ce vendredi 11 septembre, en son siège à Rabat, une conférence de presse pour donner plus de détails sur la cellule terroriste démantelée jeudi. 
 
► Les cinq membres de ce groupe ont été arrêtés dans les villes de Tanger, Temara, Tifelt et Skhirate.
 
«La cellule terroriste démantelée dernièrement avait un projet sanguinaire. A travers des attentats suicides, elle voulait réaliser un grand coup médiatique. Les produits saisis comportent des ceintures explosives ainsi que des cocotes-minutes remplies de clous qui peuvent être utilisées comme bombes artisanales déclenchées à distance, mais avec un effet dévastateur terrible. Cela veut dire que le groupe a préparé des kamikazes pour exécuter leur projet», affirme Abdelhak Al Khiam, directeur général du BCIJ.
 
«Cette cellule a été sous étroite surveillance. Nous sommes passés à l’action quand le groupe terroriste a atteint le stade ultime pour réaliser son projet. L’analyse des produits saisis a révélé que le groupe pouvait fabriquer quatre types d’explosifs, et tous sont très dangereux et peuvent causer des dégâts importants», souligne Al Khiam.
 
Il a affirmé par ailleurs que «la vigilance doit être maintenue au plus degré, rappelant que «le risque zéro n’existe pas».
 
Le patron du BCIJ indique par ailleurs que «la stratégie marocaine en matière de lutte contre le terrorisme a montré sa pertinence. Elle a été saluée au niveau international et nous collaborons avec tous les services de sécurité étrangers qui nous sollicitent. Depuis les attentats du 16 mai 2003, le Maroc a pris une série de dispositions et devient très mobilisé et plus vigilant pour faire face à ce genre de risque. Notre stratégie est basée sur des mesures anticipatives, ce qui nous a permis d’avorter plusieurs attentats non seulement au Maroc, mais aussi dans plusieurs pays européens, notamment l’Espagne et la France».
 
Concernant le profil des personnes arrêtées, Al Khiam a révélé qu’«ils sont des maîtres-artisans (plombier, menuisier et peintre), celui basé à Tifelt est un agriculteur et leur chef est un poissonnier. Ils ont des antécédents judicaires dans la criminalité, avec plusieurs incarcérations à leur actif».

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required
BCIJ Terrorisme Actualités Maroc
Partage RéSEAUX SOCIAUX