Société Tout voir

El Jadida: De grands efforts pour restructurer la cité portugaise

El Jadida: De grands efforts pour restructurer la cité portugaise

La cité portugaise ou le mellah d'El Jadida, qui connaissait une situation d'abandon notamment au niveau des bâtiments et des ruelles qui conservent toujours les aspects architecturaux musulmans, européens et andalous, subit d'importants travaux de rénovation dans la perspective de sa restructuration.

Cette situation a incité les départements de tutelle (ministère de la culture et province d’El Jadida) à mettre en place un programme pour la restructuration de la cité.

Les travaux de rénovation avaient démarré avant la visite de feu SM Hassan II dans cette province le 11 juin 1994.

A ce propos, le chercheur Abou al Kacem Chiri a indiqué que les travaux de rénovation portaient au début sur la cité portugaise d’Azemour, avant de proposer au gouverneur d’El Jadida à l'époque de rénover également la cité portugaise de cette ville.

Convaincu de l’importance de cette opération, le gouverneur a cherché les moyens de financement et a mobilisé des entreprises pour mener à bien les travaux de rénovations, ajoute-t-il.

Aussi, il a été procédé à la destruction de derb Dakakine (Hay Sabbaguine) et le réaménagement d’un espace en face de la cité portugaise pour permettre aux gens de le voir même de loin, précise le chercheur.

Chiri a de même fait savoir que les travaux de rénovation ont également porté sur la tour saint Antoine située face à la place Ahfir. Ces opérations ont également concerné la tour Rouh Al Qods située face à la place El Hansali.

Les premiers travaux de rénovation, qui ont démarré en 1994 et se sont poursuivis jusqu’en 2000, ont aussi concerné la tour Al Malak située face au port et club nautique.

De même, la commission chargée de chapeauter les travaux de rénovation a fermé le tunnel qu’utilisaient les amateurs de la natation qui donnait sur la cité portugaise.

Dans une autre phase, les travaux de rénovation ont concerné la citerne portugaise en redécouvrant son entourage grâce notamment à l’identification de plusieurs salles notamment celles de l’artiste Chaabia Talal et Abdelkbir Khatibi.

Par ailleurs, les travaux de rénovation ont été étendus aux ruelles et places internes qui ont retrouvé une deuxième vie.

A rappeler que vers les années 1500, les portugais s'installèrent dans la région et fondèrent la ville de Mazagan en 1506 grâce aux deux frères Francisco et Diego de Arruda.

En 1541, la salle d'arme portugaise fut transformée en réserve d'eau de pluie, pour survivre au siège des arabes. Dès 1542, la ville fut fortifiée grâce à une ceinture d'épaisses murailles et devint une redoutable citadelle.

Articles qui pourraient vous intéresser

Samedi 24 Septembre 2022

Agence marocaine antidopage: «La situation du dopage et des conduites dopantes au Maroc reste encore à étudier»

Samedi 24 Septembre 2022

Maroc-Chili: Walid Regragui "satisfait" de la prestation du onze national

Samedi 24 Septembre 2022

CAN cécifoot: Le Maroc sacré champion après sa victoire face au Mali

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required