Société Tout voir

Gestion de l’assurance maladie: La Mutuelle des FAR et la CNOPS scellent un partenariat

Gestion de l’assurance maladie: La Mutuelle des FAR et la CNOPS scellent un partenariat

La Mutuelle des Forces Armées Royales (FAR) et la Caisse nationale des organismes de prévoyance sociale (CNOPS) ont signé, mardi à Rabat, une convention visant le renforcement de leur partenariat et le partage de leurs expériences et expertises dans la gestion de l’assurance maladie.

Signée par le Colonel-major Slimane Tehmouni, chef de la Direction de la Mutuelle des FAR, et Abdelaziz Adnane, Directeur de la CNOPS, cette convention traduit l’excellence des liens historiques entre les deux parties datant de plus de 6 décennies et confirme leur engagement à réussir le chantier de la protection sociale universelle qui jouit de la Haute sollicitude de SM le Roi Mohammed VI.

Dans le domaine de l’amélioration des prestations garanties par les deux organismes et de la simplification des procédures, la Mutuelle des FAR et la CNOPS ont décidé de mettre en place un comité de coordination qui a pour mission d’échanger les expériences dans le domaine de la digitalisation et de la simplification des procédures d’immatriculation, des soins ambulatoires et du tiers payant, l'objectif étant de faciliter l’accès aux prestations et de garantir la protection des données personnelles des bénéficiaires.

En ce qui concerne le contrôle médical, les directeurs de la Mutuelle des FAR et de la CNOPS ont convenu de coordonner leurs efforts dans les domaines de la gestion de la situation des personnes en situation de handicap et des personnes porteuses d’affections de longue durée et coûteuses.

ls ont également convenu d'œuvrer de concert pour renforcer leurs dispositifs de lutte contre la fraude et de veille sur la tarification des prestations et de partager leur expertise à propos des coûts et des prix des prestations médicales comme les médicaments, les dispositifs médicaux, les analyses biologiques ainsi que les autres prestations remboursables.

Ils ont aussi convenu d’échanger leurs expériences dans le domaine de négociation des conventions avec les producteurs de soins et la gestion des prises en charge au Maroc et à l’étranger.

Les deux parties ont décidé de renforcer leur partenariat en matière de partage des données relatives aux stratégies de gestion des placements, de renforcement de la gouvernance financière et de gestion des réserves financières. Elles ont également inscrit dans cette convention l’échange d’expertises dans la gestion des programmes et projets stratégiques et la coordination des efforts dans tous les domaines qui visent l’amélioration de la couverture médicale au niveau de la gestion des réclamations, des partenariats avec les producteurs de soins ou des études d’actuariat.

S’exprimant lors de la cérémonie de signature de cette convention, le Colonel-major Slimane Tehmouni a souligné que ce partenariat avec la CNOPS permettra de donner un nouvel élan aux relations privilégiées unissant les deux parties, de même qu’il contribuera à la consolidation de la coopération qui a toujours existé entre la Mutuelle des FAR et la CNOPS.

Après avoir relevé que la réussite du chantier de la protection sociale dans lequel le Maroc s’est engagé requiert l’accompagnement de l’ensemble des établissements concernés, le responsable a estimé que ce genre de conventions constitue un mécanisme efficace à même d’assurer ce succès et d'améliorer ainsi les prestations fournies aux usagers.

Il a, dans ce sens, soutenu que l’échange d’expériences et d’expertises sera bénéfique aux adhérents, à travers notamment l’amélioration de la qualité des prestations et la simplification des procédures.

Pour sa part, Adnane s’est félicité du travail accompli au niveau de la Mutuelle des FAR, qui a permis la signature de ladite convention, ainsi que de la coordination qui a toujours prévalu entre les deux organismes.

Il a aussi rappelé que la signature de cette convention intervient dans un contexte marqué par la mise en oeuvre du chantier Royal de la généralisation de la protection sociale, saluant la gouvernance et la qualité des prestations fournies par la Mutuelle des FAR.

 Adnane a, en outre, insisté sur la nécessité de travailler sur la gestion de l’assurance maladie obligatoire et complémentaire, notant que la Mutuelle des FAR a réussi à gérer des prestations coûteuses.
 

Articles qui pourraient vous intéresser

Dimanche 21 Juillet 2024

Artisanat : Trois programmes sur-mesure

Samedi 20 Juillet 2024

Hébergement touristique : Des défis persistants

Samedi 20 Juillet 2024

Industrie : Des perspectives prometteuses à l’horizon

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required