Société Tout voir

Ils seront 132 millions de Maghrébins en 2050

Ils seront 132 millions de Maghrébins en 2050

La population totale des pays du Maghreb s'accroîtrait de 99,8 millions en 2018 à 131,9 millions en 2050. C’est ce que révèle l’étude publiée par le haut-commissariat au Plan dans le 52ème numéro des ''Cahiers du plan''.

"En raison, d’une part, de l’élan démographique des pays maghrébins dû à leur natalité élevée dans le passé et, d’autre part, d’une fécondité présente et pour quelques années encore au-dessus du seuil de remplacement des générations, la population totale des pays du Maghreb s’accroîtrait de 99,8 millions en 2018 à 131,9 millions en 2050, soit 32,1 millions d’habitants de plus en l’espace de trente deux ans", fait savoir l'étude intitulée "Démographique maghrébine : Situation et perspective".

Cette évolution future de la population maghrébine aurait des impacts dont les effets seraient ressentis essentiellement dans les domaines de l’emploi, de la protection des personnes âgées, de l’urbanisme, de l’eau, de la santé et des effets induits par l’activité humaine (risques industriels, pollutions, réchauffement et changement climatique…).

Le poids démographique du Maghreb dans le monde passerait de 1,31% en 2018 à près de 1,35% en 2050. 

Par rapport à la population africaine, son poids continuerait de diminuer pour passer de 7,8% en 2018 à 5,2% à l’horizon 2050, estime l’étude, notant que "si l’effectif de la population maghrébine connaît une augmentation soutenue, son rythme d’accroissement démographique tendrait à baisser". 

Le taux d’accroissement annuel, qui était de 1,8% entre 1980 et 2018, serait de 1% entre 2018 et 2050.

Cette dynamique démographique est différente selon les pays du Maghreb. 

En effet, les populations de la Mauritanie et de l’Algérie resteraient plus dynamiques, avec des taux d’accroissement estimés respectivement à 2,1% et 1%, entre 2018 et 2050, alors que la Tunisie, le Maroc et la Libye afficheraient des taux inférieurs à 1% (soit 0,5%, 0,7% et 0,7% respectivement).

Néanmoins, le Maroc et l’Algérie continueraient à abriter 77,2% de la population du Maghreb en 2050, relève l’étude.

 

HCP

Articles qui pourraient vous intéresser

Mercredi 03 Aout 2022

HCP: Les services et “l’agriculture, forêt et pêche”, premiers pourvoyeurs d’emploi au deuxième trimestre 2022

Mercredi 03 Aout 2022

HCP : Le taux de chômage recule à 11,2% au T2-2022

Vendredi 15 Juillet 2022

La demande intérieure fait les frais de la contraction de la consommation des ménages

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required