Société Tout voir

Le lien entre l'obésité et les formes graves du coronavirus établi

Le lien entre l'obésité et les formes graves du coronavirus établi

 

Une étude menée par des chercheurs du CHU de Lille et des Hospices Civils de Lyon a confirmé le lien entre l'obésité et les formes graves du Covid-19.

Conduite sur plus de 450 patients hospitalisés à Lille et Lyon, l'étude, parue lundi dans la revue médicale The Lancet Diabet & Endocrinology, révèle que les patients atteints d'obésité seraient plus exposés à développer des formes sévères de coronavirus, en mettant en lumière la présence plus nombreuse qu'attendu de patients en surpoids dans les services Covid-19 et en réanimation.

"Nous observons que parmi les gens hospitalisés, il y a 25% de patients atteints d'obésité, alors que dans la population adulte française, il y a 15% d'obèses", indique le Dr Cyrielle Caussy, l'une des auteurs de l'étude et membre du service Endocrinologie-Diabétologie à l'hôpital Lyon-Sud, citée par les médias de l’Hexagone.

"C'est encore plus vrai dans les services de réanimation où la proportion de personnes atteintes d'obésité est de 35%", selon la médecin, soit deux fois plus nombreux que dans la population générale.

Les patients atteints d'obésité sont dotés une moins bonne capacité pulmonaire et seraient plus susceptible de voir leur état s'aggraver si elles sont contaminées.

Il est donc important de renforcer les mesures de protection à leur égard, a indiqué l’auteur de cette étude, soulignant la nécessité de faire attention et de maintenir les gestes barrières.

 

Articles qui pourraient vous intéresser

Lundi 22 Novembre 2021

Covid-19 : Ce n’est pas fini…

Dimanche 14 Novembre 2021

Covid-19: Moins de 70 cas enregistrés au Maroc ces dernières 24 heures

Samedi 13 Novembre 2021

Covid-19 : 132 nouveaux cas et 3 décès ces dernières 24 heures

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required