Société Tout voir

Lecture rapide et mind-mapping : Le Maroc sur le toit du monde

Lecture rapide et mind-mapping : Le Maroc sur le toit du monde

Le Maroc, premier co-organisateur africain, a brillé lors du championnat de lecture rapide et mind-mapping avec une performance remarquable qui l’a positionné en première place du podium grâce à une équipe de 32 participants venant de différents backgrounds, et dont la tranche d’âge très variée compte des juniors, des adolescents et des adultes. 

Le championnat du monde de lecture rapide et mind-mapping s’est tenu les 28 et 29 mai à la médiathèque de la Fondation Hassan II à Casablanca. Cet événement a connu la participation de plusieurs pays notamment le Canada, la Suisse, le Luxembourg, la Pologne, le Sénégal, le Togo, le  Cameroun, la Côte d’Ivoire, l’Algérie, la Belgique, la France, le Mexique, le Pakistan, l’Inde, l’Arabie  Saoudite, Singapour, la Grande-Bretagne et la Nouvelle-Calédonie.  

Une performance remarquable et un classement mérité 

La lecture rapide et le mind-mapping stimulent le cerveau et défient ses capacités habituelles pour une lecture efficace et efficiente, permettant de lire jusqu’à 1.000 mots en une minute avec un taux de rétention d’informations qui dépasse les 80%. 

Lors des épreuves de ce championnat, la sélection marocaine a signé une performance remarquable et a placé le pays premier à l’échelle mondiale dans la catégorie juniors, et second dans la catégorie «adolescents et adultes», une réussite amplement méritée. 
 
«Ce qui fait la force de la sélection marocaine est véritablement sa diversité. Notre objectif principal est de toujours connecter les participants à leur vrai potentiel et de développer leur esprit d’équipe. Cette réussite est le fruit de beaucoup d’efforts et d'entraînement. L’aventure ne s’arrête certainement pas là», a souligné Majda Brabije, présidente de l’AMSC, et arbitre international pour  l’édition 2022 des championnats des sports du cerveau. 

Un avenir prometteur pour les techniques d’apprentissage au Maroc 

«Je suis très fier de l’équipe marocaine et je félicite tous les participants pour leur performance aux championnats. Ils se sont réellement dépassés et ont fait preuve d’un fort potentiel. Les sports du cerveau servent à cela, se dépasser !», souligne Nicolas Lisiak, président de l’APAC.
 
Le championnat de lecture rapide et mind-mapping s’impose désormais comme un rendez-vous annuel, «C’est une invitation aux Marocains, quels que soient leurs âges, professions ou centres d’intérêts, afin d’intégrer la lecture rapide et le mind-mapping dans leur quotidien. Les adeptes de ces techniques se réjouissent de pouvoir challenger leurs capacités cognitives et stimuler leur cerveau pour une meilleure concentration et productivité», a ajouté la présidente de l’AMSC.

Articles qui pourraient vous intéresser

Mardi 11 Juin 2024

VIDÉO. Session du baccalauréat 2023-2024 : Les élèves à l’épreuve !

Jeudi 06 Juin 2024

Transition numérique : L’éducation migre vers le 4.0

Mercredi 22 Mai 2024

L’Académie régionale du Grand Casablanca-Settat et AGH s’engagent pour les écoles marocaines

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required