Société Tout voir

Autisme : Une pathologie silencieuse au coût excessif

Autisme : Une pathologie silencieuse au coût excessif

L'autisme est un trouble du développement qui affecte la communication, les interactions sociales et les comportements. 
Au Maroc, il y a une prise de conscience croissante de l'autisme et de la nécessité d'une meilleure compréhension de cette pathologie qui touche 680.000 personnes au Maroc dont 216.000 enfants.

Ce trouble neuro-développemental touche 12.800 naissances par an au Maroc, ce qui représente 34 naissances par jour selon «l’Association vaincre l’autisme». 

Depuis 2013, «Vaincre l’autisme» alerte sur l’augmentation des prévalences de l’autisme au niveau mondial et annonce le taux de naissance à 2%, chiffre reconnu aujourd’hui dans les dernières études des pays les plus développés. D’après l’association, «en 20 ans, le Maroc est passé d’1 naissance sur 1.000 à une naissance sur 100, pour 1 naissance sur 50 aujourd’hui».

Quelques études ont été menées pour estimer la prévalence de l'autisme dans certaines régions du Maroc. Celle menée dans la région de Rabat a estimé une prévalence de l'autisme de 1 pour 145 enfants âgés de 2 à 17 ans. Une autre étude menée dans la région de Casablanca a estimé une prévalence de 1 pour 100 enfants âgés de 2 à 10 ans. 

Selon des experts, la prise en charge de l'autisme est souvent limitée dans de nombreux pays, y compris au Maroc, ce qui peut entraîner des coûts indirects élevés tels que les pertes de productivité pour les parents qui doivent s'occuper de leurs enfants autistes à plein temps. De plus, il y a un manque de sensibilisation à l'autisme dans de nombreux domaines, ce qui peut entraîner un diagnostic tardif et des coûts plus élevés pour la prise en charge à long terme.

Les coûts associés à l'autisme varient considérablement selon les pays et les systèmes de santé. Selon une étude réalisée aux États-Unis en 2020, les coûts de prise en charge d'une personne autiste sur toute sa vie peuvent atteindre 2,4 millions de dollars en moyenne, en tenant compte des coûts directs tels que les soins de santé et les traitements, ainsi que des coûts indirects comme les pertes de productivité et les coûts pour les familles.

En Europe, une étude menée en 2018 a estimé que les coûts de l'autisme s'élèvent à environ 90 milliards d'euros par an, en prenant en compte les coûts directs et indirects.

Selon le dernier Rapport d’étape de l’ONU, «les personnes en situation de handicap, y compris celles atteintes d’autisme, font face à de multiples difficultés, les privant de possibilités de vie et de droits humains fondamentaux».  

Cependant, il y a encore un manque de services et de soutien pour les personnes autistes et leurs familles. Les établissements de santé mentale qui offrent des services de diagnostic et de traitement sont limités et souvent concentrés dans les grandes villes. Les professionnels de la santé et les éducateurs manquent également de formation spécialisée dans la prise en charge de l'autisme.

Articles qui pourraient vous intéresser

Lundi 24 Juin 2024

Secteur public : Le Maroc bénéficie d'un financement de 600 millions de dollars de la Banque mondiale

Lundi 24 Juin 2024

Royal Air Maroc : Inauguration du premier vol reliant Abuja à Casablanca

Samedi 22 Juin 2024

Mawazine 2024 : Kylie Minogue envoûte la foule à l’OLM Souissi

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required